Home / Culture / 18ème édition FENAC: le ministre Bantama Sow prône la culture de la paix et de cohésion sociale devant Alpha Condé

18ème édition FENAC: le ministre Bantama Sow prône la culture de la paix et de cohésion sociale devant Alpha Condé

Comme annoncé précédemment, la 18 ème édition du Festival National des Arts et de la Culture a été lancée en fanfare ce lundi 16 décembre 2019, dans la salle des Actes du Palais du Peuple de Conakry.

Placée sous le thème « consolidation de la paix », la cérémonie a été lancée par le chef de l’Etat, Alpha Condé, qui avait à ses côtés plusieurs membres du Gouvernement.

A cette occasion, plusieurs troupes artistiques ont presté devant le Président de la République. Sékouba Kandia Kouyaté, accompagné de l’ensemble instrumental de Guinée, a fait vibrer la mythique salle du palais du peuple, avec une mélodie axée sur la paix. Une chanson qui a émerveillé le public présent.

Par cette mélodie, l’artiste tente d’inviter le locataire du palais Sékhoutouréya a préservé la paix dans le pays.

Visiblement, le message de l’artiste est bien reçu. Puisque le président Condé et sa suite ont affiché une ère de réconfort.

Prenant la parole, le ministre en charge de la Culture a aussi prononcé un discours allant dans le sens de l’apaisement. De l’avis de Sanoussy Bantama Sow, la culture en tant que valeur identitaire, reste pour tout autre, le garant de l’unité nationale et de la cohésion sociale. Elle détermine la capacité des communautés et des individus à coexister, à s’accepter dans la tolérance et dans la paix.

« En Guinée, artistes et communicateurs traditionnels, par leurs savoirs et la maîtrise de l’Art de la parole, ont tout le temps, joué un rôle déterminant dans la mobilisation de la population en faveur de la liberté, de la paix et de l’unité nationale. En des circonstances souvent difficile de la vie, ils nous ont été des médiateurs efficaces dans la prévention et la gestion des conflits. La restauration de la justice et la mobilisation des forces vives autour des programmes pilotes d’intérêt national », a déclaré le ministre en charge de la Culture.

Le FENAC pour la consolidation de la paix, est une manifestation artistique et culturelle, qui se fixe pour but, la réhabilitation, la promotion et la valorisation des mythes, contes, l’ensemble des savoirs traditionnels qui unissent les communautés guinéennes. Il constitue une dynamique artistique et culturelle, de prévention des conflits pour la consolidation de la paix et de l’unité nationale, a annoncé dans la foulée Bantama Sow.

« Il vise à donner des repères et des nouvelles sources d’inspiration au soutien par rapport à la paix et à l’unité nationale. Il est enfin, un espace de diffusion de promotion de nos valeurs culturelles », précise le patron du département de la Culture devant plusieurs artistes mobilisés pour la circonstance.

L’objectif principal de cette 18 ème édition, selon Bantama Sow, est de faire de la Culture, un moyen de cohésion sociale, facteur de paix et de stabilité. De façon spécifique, il s’agit de soutenir les actions de développement prônées par le Gouvernement de la troisième république sur le plan culturel, détecter de nouveaux talents, développer et entretenir une culture de la paix, susciter et entretenir une confiance collective de tolérance et de pardon entre tous les fils du pays, indique-t-il dans son discours.

 

Kadiatou SOUMAH

Ceci pourrait vous interesser

Quand le FNDC, joue avec le peuple !

Le FNDC ou ce qu’il en reste, puisqu’il ne semble pas se rendre compte qu’il ...