Home / Société Civile / 2020, et si c’était l’année de Dalein?

2020, et si c’était l’année de Dalein?

Candidature assumée, choix politique rassurant, destin incertain, la présidentielle de 2020 entre perdre ou gagner, l’ufdg s’essaye avec la ferme conviction de qui ne tente rien ne gagne rien malgré, un contexte qui présage déjà son échec avec toute l’impureté jouant en faveur du pouvoir sortant, candidat à sa propre succession.

Ça y est, Cellou va se mesurer à Alpha Condé sur un terrain totalement défavorable, mais qui pourrait bien entendu se jouer. Ne dit-on pas qu’aucune élection n’est gagnée ou perdue d’avance ?

L’homme croit en son étoile mais serait-il à son année? Plus astucieux qu’un singe ne saura répondre.

L’évidence est que cette candidature qui affole les débats est un choix politique, une décision personnelle reposant essentiellement sur la foi et l’assurance.

Il ne vient pas à cette élection pour perdre et ne dépense non plus, avec la simple volonté du bon vouloir de faire.

L’homme a-t-il tapé à la bonne porte? Après 2010, 2015, 2020 sera l’année de ce fils de bonne souche, bonne culture, bon teint et bon ton?

La présidentielle de 2020, ça va se jouer! Au-delà de la vérité des urnes, le rapport de force des couloirs déterminera l’avenir de chacun. Comme on aime à le dire, la fin justifie les moyens.

Jouer, c’est gagner ou perdre !

Bonne chance à tous les candidats

Par Habib Marouane Camara, Journaliste-Chroniqueur.

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée: une délégation de la Communauté internationale à Conakry

C’est une nouvelle qui va sans nul doute atténuer les tensions pré-électorales en Guinée. Une ...