Home / Actualité / Echos de nos régions / 3è mandat, arrestations d’opposants en Guinée: l’appel du GOHA (Déclaration)

3è mandat, arrestations d’opposants en Guinée: l’appel du GOHA (Déclaration)

Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), à travers cette déclaration tient d’abord à présenter ses condoléances les plus émues au peuple guinéen pour les différents décès consécutifs que la nation a enregistré ce dernier temps ; Sans être exhaustif, nous nous inclinons devant les mémoires du général Nouhou Thiam, des colonels Ousmane Conté et Issa Camara, de Madame Henriette Conté, du commissaire Victor Traoré, de Mory Kanté, de Kadet Diawara et de toutes les victimes des récentes répressions à Coyah et Kamsar.

Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) constate avec regret que malgré les promesses chaque fois renouvelées de la part de ceux qui dirigent actuellement le pays, aucun changement n’est constaté dans la gouvernance Condé. «Tout reste comme avant». le changement, slogan de campagne est resté lettre morte. À chaque revendication pourtant légitime, son lot de victimes.

Les arrestations et détentions arbitraires ont atteint leur summum sous Alpha Condé. Que dire des intimidations et autres incitations à l’exil ? Certains citoyens se sentent plus à l’aise à l’étranger que chez eux en Guinée. Dans ces conditions, comment parler de la réconciliation nationale, quand les facteurs de division persistent et sont entretenus par le pouvoir en place ?

-Les opposants au pouvoir sont arrêtés et ne bénéficient pas d’un procès équitable, -Les paisibles populations sont assassinées en toute impunité, par ce qui ressemble plus à une milice qu’autre chose

-L’indépendance de la justice n’est qu’un vœu pieux consacré dans la constitution, -La nomination aux postes stratégiques est devenue une récompense des fanatiques du néo guide suprême…

Face à cette situation, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), en appelle à la mobilisation de l’ensemble des forces vives de la nation, afin que le projet d’un 3ème mandat connaisse un échec sans précédent. Par ailleurs, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) interpelle la communauté internationale par rapport aux arrestations arbitraires dont sont victimes les membres du FNDC, surtout en cette période où la pandémie de COVID sévit en milieu carcéral.

Il en est de même des mandats et autres interpellations fantaisistes, notamment celle du président du GOHA qui, depuis près de 4 mois, vit à l’étranger pour des raisons de sécurité. Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) interpelle les autorités Guinéennes à tous les niveaux, afin qu’elles se penchent sur le sort de nos concitoyens bloqués à l’étranger, alors qu’ils souhaitent retourner au bercail. Le GOHA rappelle aux services de défense et de sécurité, ainsi qu’à toute la magistrature qu’ils sont au service exclusif du peuple.

Il y a eu avant Condé, il y aura après Condé. Honte à ceux qui auront sacrifié la nation au profit d’une personne.

Conakry le 26 Mai 2020

Le Président du GOHA

 Chérif Mohamed Abdallah

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : Après 11 ans, les victimes du massacre ne peuvent plus attendre

(Conakry, Paris)-Face à l’inaction politique des autorités guinéennes dans l’affaire du massacre du 28 septembre ...