Home / Actualité / Féguifoot / Antonio visé par une plainte ? Les précisions d’Abdoulaye Condé, proche de l’homme d’affaires…

Antonio visé par une plainte ? Les précisions d’Abdoulaye Condé, proche de l’homme d’affaires…

À en croire des rumeurs et affirmations qui polluent la toile et la Cité, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum, Alpha Sény Camara a délivré un mandat d’arrêt contre le Président Antonio Souaré à exécuter dès sa descente d’avion ce dimanche 16 mai 2021 à l’aéroport de Conakry Gbessia, en provenance de Kigali où, dans son manteau de Président de l’UFOA Zone A, il a assisté au premier sommet Comité Exécutif de la CAF – Présidents des Associations Zonales.
Cette information reprise et relayée par plusieurs sites d’informations a mis en branle de nombreux proches et soutiens du Président Antonio, cherchant à comprendre les raisons et motivations explicatives sinon justificatives d’une mesure si étrange à l’égard d’une personnalité que rien, alors rien n’identifie, ni de près ni de loin, avec les milieux de drogue ou de blanchiment d’argent.

Conscients du danger surtout de la stupidité d’une telle démarche que rien n’autorise, certains dignitaires lucides et qui ont de la suite dans les idées se sont rapidement mis à l’œuvre pour freiner cette autre forme de fuite en avant dans laquelle tirent profit des pyromanes et va-t-en guerre sous le parapluie public.

En vérité, recul du Procureur ou fausse alerte, ce mandat d’arrêt n’a pas franchi le seuil des intentions, il n’a pas résisté à la rumeur, il est resté au stade fiction.
Donc, le Président Antonio Souaré qui a librement quitté Conakry, mercredi 12 mai, reviendra tout aussi librement, ce dimanche 16 mai 2021, dans la capitale Guinéenne après une mission qui lui a valu les félicitations et les remerciements de la communauté internationale du Football pour son dévouement au développement notamment des Présidents de la FIFA et de la CAF ( Gianni Infantino et Daniel Motsepe). En toute tranquillité et en toute quiétude, il rejoindra son domicile et retrouvera sa Famille. Il pourrait même présider l’Assemblée Générale Élective de la Fédération Guinéenne de Football, le mardi 18 mai 2021.

Cependant, demeure un problème. Sur une plainte formulée par l’Association Sportive de Kaloum (ASK) de Boubah Dinah Sampil dont est devenu secrétaire général, Salifou Camara ” Super V “, contre le Franco – Camerounais, Me Proposer Abéga, le Procureur Alpha Sény Camara s’acharne, depuis contre vents et marrées, à convoquer et à entendre le Président Antonio Souaré dans ses locaux.
Le Président en exercice de la Fédération Guinéenne de Football pour deux raisons au moins, estime que le Procureur devrait plutôt classer ce dossier.
D’abord, il ne reconnaît à Salifou Camara Super la qualité ou le statut d’acteur de Football permettant de porter plainte, ensuite, les affaires et contentieux relevant du Football se posent et se règlent devant les juridictions internes de la Fédération Guinéenne de Football ou internationales intégrées à la FIFA.
Pour ces raisons et d’autres, les incessantes convocations du procureur Alpha Seny Camara ont l’allure d’un harcèlement que le Président Antonio Souaré juge inacceptable.
Après le retrait de sa candidature à sa propre succession, la descente de la gendarmerie à son domicile, le rappel de sa garde armée, l’interdiction du droit à la sirène et au cortège, il est difficile sinon impossible de ne pas voir derrière ces ennuis et épreuves que traverse le Président Antonio Souaré, la main du pouvoir.

Abdoulaye Condé

Ceci pourrait vous interesser

Libération d’Alpha Condé, transition : Nana Akufo-Addo et Ouattara à Conakry…

Une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de d’Afrique de l’ouest, ...