Home / Actualité / Politique / Bantama Sow à Cellou Dalein: « nous ne lui donnerons pas l’occasion de perturber la paix dans ce pays »

Bantama Sow à Cellou Dalein: « nous ne lui donnerons pas l’occasion de perturber la paix dans ce pays »

Le RPG Arc-en-ciel répond de nouveau à l’opposant Cellou Dalein Diallo. Sanoussy Bantama Sow, cadre influent du parti au pouvoir, a mis en garde ce lundi 07 septembre 2020, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Alors que l’ancien premier ministre promet de prendre sa revanche lors de la présidentielle du 18 octobre 2020 face au président Alpha Condé, en avertissant qu’il est hors de question cette fois-ci d’accepter une confiscation de sa victoire, à son tour, le ministre d’Etat, en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique prévient que le pouvoir va prendre ses responsabilités.

« Nous ne lui donnerons pas l’occasion de perturber la paix dans ce pays. Parce qu’il n’a aucun député à l’Assemblée Nationale, son parti est en train de mourir. Il n’a pas confiance à la CENI, il n’a pas confiance au fichier, comment il peut être candidat à une élection qui est déjà perdue » a déclaré ce proche du président Alpha Condé qui a pris part ce lundi aux assises de l’Union pour le Progrès et le Renouveau dirigée par Bah Ousmane.

Droit dans ses bottes, Sanoussy Bantama Sow assure que le camp présidentiel a réussi à infiltrer les rangs de l’UFDG. Il dit connaitre la stratégie mise en place pour déstabiliser le régime.

« Nous avons des amis à l’UFDG qui dorment, qui mangent avec eux. La stratégie c’est quoi, dès après la fermeture des bureaux de vote, il va se déclarer vainqueur. Mais nous lui disons que s’il s’est présenté candidat pour provoquer la violence, nous lui demandons avec tout le respect de retourner à la Cour Constitutionnelle reprendre ses dossiers et aller se reposer chez lui. Parce que la violence n’a plus sa place en Guinée » prévient-t-il, invitant les partisans de l’UPR à ne point accepter l’intimidation d’un quelconque leader aux soutiens d’Alpha Condé originaires du Foutah.

« N’acceptons pas que quelqu’un nous intimide chez nous, n’acceptons pas que quelqu’un veuille sortir le Foutah de la Guinée » invite le ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow, qui promet le coup KO dès le premier tour pour la réélection de son mentor à la présidentielle du 18 octobre prochain.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Tibou Kamara ou la constance dans le reniement [Droit de réponse du FNDC]

A l’époque, farouche “opposant” au dictateur Alpha CONDÉ, pendant son long exil ayant suivi son ...