Home / Actualité / COCAN2025 / CAN 2025 en Guinée : démarrage des travaux, appel d’offres, sociétés en attente…, les grandes annonces de Bantama Sow

CAN 2025 en Guinée : démarrage des travaux, appel d’offres, sociétés en attente…, les grandes annonces de Bantama Sow

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui doutaient jusque-là ! La Guinée, retenue pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations en 2025, malgré son retard, veut accélérer les choses. Ce mercredi 26 mai 2021, le comité de pilotage à sa tête le ministre d’État, ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow a reçu trois (3) sociétés étrangères de construction de bâtiments et des stades au siège du COCAN 2025 à Kaloum, a constaté sur place un journaliste de Reveilguinee.info.

Elles sont entre autres : la société Limonta Sport, spécialisée dans la construction des stades, la société Femeraid, qui évolue dans le domaine de la construction des hôpitaux sportifs et l’entreprise QR, qui exerce dans les infrastructures hôtelières et les routes.

La rencontre qui a démarré vers 13 heures, a connu la participation de plusieurs cadres du COCAN 2025.

Leader international dans la réalisation de terrains de football en gazon synthétique, Limonta Sport veut accompagner la Guinée dans son projet d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations.

Cette société qui a confirmé sa position de leader par la prestigieuse désignation de FABRICANT PRÉFÉRENTIEL FIFA pour les surfaces Football Turf, à l’issue d’une sélection très rigoureuse des entreprises capables de garantir les standards les plus élevés en termes de processus de production, qualité des produits, connaissance des phases d’installation, compétences dans les travaux sur la sous-couche, organisation, références et expérience, veut bien transporter son expertise en Guinée.

“Limonta Sport se présente comme le partenaire le plus fiable pour les sociétés de football de toutes les catégories, en mettant à leur disposition tout le savoir-faire exclusif nécessaire pour identifier les meilleures solutions adaptées à leurs exigences spécifiques. La gamme des produits de Limonta Sport pour terrains de football garantit une jouabilité comparable aux meilleures surfaces naturelles, sans distinction de saisons ou conditions météorologiques. Limonta Sport offre en effet une vaste gamme de produits monofilament, fibrillés et de solutions hybrides. En octobre 2009, la FIFA a introduit Limonta Sport dans la liste des FABRICANTS PRÉFÉRENTIELS FIFA pour les surfaces Football Turf, soulignant ainsi le leadership de l’entreprise sur la scène internationale. Les nombreuses installations et terrains FIFA Recommended de Limonta Sport dans le monde entier sont notre meilleure carte de visite et attestent, avec certitude, la réputation dont jouissent les produits Limonta”, a déclaré Francis CIANI, le représentant de Limonta Sport en Afrique, qui ajoute que leur société a fait ses preuves partout dans le monde, à savoir, en Italie, en Sud-amérique, en Asie et environ dans une centaine de pays en Afrique.

Après la présentation des plans d’actions de ces différentes sociétés, le président du COCAN, a annoncé la date du démarrage des travaux.

“Nous allons envoyer une délégation sur tous les sites. C’est une information à l’intention de toute la presse. Au plupart le 18 juillet, nous allons lancer un appel d’offre en faveur des entreprises qui vont travailler avec nous, pour la réalisation des infrastructures de la coupe d’Afrique des nations 2025”, a annoncé le ministre d’État, ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow.

Une soixantaine d’entreprises déjà entendues…

“Nous avons écouté une soixantaine de sociétés, nous allons envoyer
10 jours avant, un courrier à toutes ces sociétés, pour venir voir les cahiers de charges. Celles qui pourront respecter ça, travailleront avec nous. Je tiens aussi à préciser que nous profiterons de ce projet pour d’autres disciplines sportives. Tout bon Guinéen ne doit pas dire qu’on ne pourra pas organiser cette CAN. Si nous ratons cette occasion là, à quand nous aurons une autre?”, a lancé dans la foulée le ministre Sow.

A ceux qui doutent de l’organisation de cette prestigieuse compétition en terre guinéenne, le ministre Sanoussy Bantama Sow leur demande d’être de bons guinéens.

“Tous ceux qui doutent, qui pensent que nous ne réussirons pas ce projet, ils se trompent une fois de plus. Tous ceux qui passent dans les plateaux de télévision ou dans les radios pour dire qu’on ne peut pas, ils se trompent. D’ailleurs, tout bon guinéen, je le dis ici haut et fort, ne doit pas dire ça. Parce que si nous ratons cette occasion, qu’elle est l’occasion que nous aurons?”, s’interroge-t-il.

Pour le ministre Sanoussy Bantama Sow, si la Guinée arrive à honorer son engagement de 2025, cela veut dire qu’à tout moment, le pays peut postuler à organiser une autre compétition, comme U17, U20 et le CHAN.

“Ce n’est pas un projet de Bantama. Bantama est une goûte d’eau dans l’océan. Ce projet est pour tous les guinéens. Cinq ans, c’est trop, c’est pas trop, c’est Dieu seul qui sait qui sera là dans cinq ans. Nous, notre rêve, c’est de mettre ce projet sur les rails. Même si nous ne serons pas là demain, mais celui qui viendra va reprendre le projet là où nous nous sommes arrêtés pour le continuer dans l’intérêt Supérieur de la Jeunesse guinéenne”, a-t-il déclaré.

Les sociétés que nous allons recruter…

“Nous avons envisagé aussi, les sociétés que nous allons recruter, pour accélérer les activités et la sécurisation des travaux, elles vont installer les caméras de surveillance sur tous les sites pour qu’on puisse bien suivre en temps réel à partir de Conakry” , a indiqué le patron du comité d’organisation  de la coupe d’Afrique des Nations en Guinée.

La CAN 2025, une aubaine pour la Guinée…

“Dans tous les villages CAN, il y aura une piscine olympique, il y aura aussi d’autres infrastructures pour certaines disciplines sportives. Dans tous les stades de compétition, il y aura une piste d’athlétisme. Et dans les grandes villes du pays, nous avons dit que nous ferons tout pour avoir un palais des Sports au minimum de 5.000 places. Donc c’est un méga-projet, préparez-vous”, précise Sanoussy Bantama Sow.

Alors que la Guinée est acculée par le temps, le représentant de l’entreprise Italienne, Limonta Sport jure qu’en seulement deux à trois ans, leur société peut bien réaliser des stades de 15, 20 à 30.000 places.

A suivre…

Alpha Madiou BAH 

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la junte poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins

La junte au pouvoir en Guinée poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins. ...