Home / Actualité / Echos de nos régions / Centralisation résultats des votes des quartiers : le ministre Bouréma Condé se dédouane, charge la CENI

Centralisation résultats des votes des quartiers : le ministre Bouréma Condé se dédouane, charge la CENI

Mis en cause dans la Centralisation des votes au niveau des quartiers et districts, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation (MATD) vient de briser le silence. A l’occasion d’une conférence de presse initiée par le Gouvernement qu’il a animé ce vendredi 20 décembre 2019, dans un hôtel chic de Kaloum, le général Bouréma Condé, qui s’est dédouané, a tenu à charger la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Pourtant, la CENI dit qu’elle n’a pas les résultats au niveau des quartiers et des districts. Alors qu’à date, selon le Général Bouréma Condé, quartiers et districts confondus en Guinée, nous notons un nombre de 4.311.

« C’est-à-dire, au niveau des communes urbaines on parle de quartier, au niveau des communales rurales on parle de district. Au niveau des communes urbaines vous avez 618, au niveau des districts, vous avez 3693, vous faites la somme vous avez 4.311 » a-t-il déclaré avant de répondre à la question liée à la centralisation des votes.

« Hier, ceux qui ont eu la chance comme moi de suivre monsieur le président de la CENI, il s’exprimait à la Radiotélévision Nationale. Il a dit clairement que la CENI ne centralise pas dans les quartiers et dans les districts. Elle ne centralise qu’au niveau des communes à travers ce qu’on appelle les CACV (Commission Administrative de Centralisation des Votes). Alors un travail que vous n’avez pas fait à la base et que vous devez produire, je crois qu’il y a du temps à voir dans cela. Je ne parle pas en lieu et place de la CENI, mais je reprends exactement ses explications hier. Et donc la réponse elle est là. La CENI est ka seule habilité à donner les résultats la réponse qu’il faut par rapport à ce dossier » a-t-il précisé dans ses explications sans ambages.

Sur la même lancée, le ministre Bouréma Condé indique que le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) est constitutionnellement partenaire technique de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

En Guinée, faut-il le rappeler, depuis près de deux ans depuis la ténue des élections communales, le processus peinent à être parachevé. L’installation  des conseils de quartier, de district et régionaux n’est pas pour demain, alors que le pays court tout droit vers les législatives en 2020.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune]Présidentielle 2020 : la Guinée va tout droit dans le mur…

La Guinée s’achemine vers un rendez-vous majeur de son histoire politique. Si Dieu le veut ...