Home / Actualité / Echos de nos régions / Choix des candidats du RPG à la députation : Alpha Condé défigure le schéma de ses lieutenants…

Choix des candidats du RPG à la députation : Alpha Condé défigure le schéma de ses lieutenants…

Le chef de l’Etat, Alpha Condé était ce jeudi 19 décembre 2019, au siège du RPG Arc-en-ciel (le parti qui l’a doublement porté au pouvoir en 2010 et 2015), pour présider l’ouverture de la convention nationale du RPG Arc-en-ciel dans le cadre de la désignation des candidats devant représenter son parti aux prochaines législatives, programmées en février 2020, par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Le Président de la République, a, devant plusieurs de ses partisans, profité de l’occasion pour régler ses comptes, à ceux-là qui ont marchandé pour être sur la liste des candidats à la députation, lors des primaires, dans les différentes préfectures.

« Le Rpg n’est pas un parti opportuniste ni un parti de l’argent. Ceux qui pensent qu’ils veulent être candidats et se faire de l’argent se trompent. Ceux qui ont fait des copinages pour se sélectionner entre eux ne seront pas pris. Avant les élections locales, j’avais dit au bureau politique quand vous allez dans les circonscriptions demander qui est populaire. Si c’est un responsable du parti OUI, si c’est un acteur de la société civile avec nous OUI, si c’est un militant d’un parti allié OUI mais ils ont fait le contraire. Ils se sont choisis entre eux. Ça ne se fera pas. Nous allons veiller » a averti le locataire du palais Sékhoutouréya.

Alpha Condé dit connaître ce qui s’est passé dans beaucoup de préfectures. Ce qui s’est passé à Kerouané, à Siguiri, Guéckedou ou encore dans beaucoup de préfectures, tous ces candidats-là seront rejetés, promet le champion du RPG Arc-en-ciel.

« 70% de la population ont 30 ans. Les femmes constituent 52%. Comment voulez-vous que le parti vive si on laisse les deux couches principales, les femmes et les jeunes ?» s’interroge Alpha Condé.

Le Président Condé qui dénonce une forme de copinage dans ses rangs, rappelle que les élections législatives ne sont pas celles des communales. « Nous allons choisir des responsables qui sont effectivement à la base. Comment on peut être de Kouroussa et se porter candidat à Kerouané ?», a-t-il enchainé sans ambages.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

62èm anniversaire de l’indépendance de la Guinée: important Communiqué de la présidence

A l’occasion du 62ème anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, Son Excellence le ...