Home / Actualité / Justice / Condamnation de trois journalistes : une plainte et un Sit-in pour protester contre la décision du juge Gadiri Diallo

Condamnation de trois journalistes : une plainte et un Sit-in pour protester contre la décision du juge Gadiri Diallo

Face à la condamnation des journalistes Thierno Maadjou Bah, Sidy Diallo, Ibrahima Lincoln Soumah, tous des chroniqueurs de l’émission « Africa 2015 » de la Radio Nostalgie à deux mois de prison assorti de sursis et au paiement d’une amende de 500.000 GNF, les associations de presse engagent un bras de fer contre le juge du TPI de Kaloum, Gadiri Diallo.

Le verdict du tribunal de première instance de Kaloum est largement dénoncé dans le paysage médiatique guinéen. Dans la presse, la décision de justice est perçue comme une offense à l’endroit de la Corporation, puisqu’en lieu et place de la loi L002 qui encadre les délits de presse, la justice s’est référée du code pénal pour juger les trois journalistes.

Selon nos informations, une plainte conjointe des associations de presse et syndicat des Professionnels de la presse privée de Guinée contre le juge Gadiri Diallo va être déposée demain vendredi à 10h, au ministère de la justice.

Cette plainte sera suivie un peu plus tard par le dépôt de la lettre d’information du SPPG à la mairie de Kaloum, pour la tenue d’un sit-in prévu le mercredi 20 janvier prochain, devant le tribunal de Kaloum à partir de 10h.

« Compte tenu donc de l’importance de ces différentes activités, les associations de presse et syndicat des Professionnels de la presse privée de Guinée, invitent tous les hommes de médias à une forte mobilisation demain vendredi, en vue de mener à bien ces différentes démarches » lit-on dans un communiqué du SPPG.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Décrispation de la crise politique en Guinée : Cellou Dalein échange avec des diplomates de l’UE

Plongé dans un rude bras de fer polico-judiciaire très rude avec le pouvoir de Conakry, ...