Home / Actualité / Course à la Primature / Condamnation d’Ismaël Condé : Cellou Dalein parle d’une instrumentalisation de la Justice

Condamnation d’Ismaël Condé : Cellou Dalein parle d’une instrumentalisation de la Justice

L’opposant Cellou Dalein Diallo a réagi jeudi via sa page Facebook à la condamnation de Ismaël Condé, par le tribunal de première instance de Mafanco, à une peine de 3 ans et 4 mois de prison ferme pour offense au Président de la République.

« Notre justice, ayant reçu l’ordre de Alpha Condé de punir Ismaël Condé pour avoir adhéré à l’UFDG après son départ du RPG, tenta vainement de l’incriminer dans une loufoque affaire de contrats de la commune de Matam où le jeune Ismael est Vice-maire. C’est finalement « une offense au Chef de l’Etat » que notre justice trouva comme alibi pour exécuter l’ordre reçu et condamner le jeune Ismaël à, tenez-vous bien, 3 ans et 4 mois de prison ferme », a réagi le leader de l’UFDG.

Ancien militant du RPG, le premier vice-maire de Matam avait adhéré, à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo juste après avoir été écarté du navire jaune. C’est justement après son adhésion au sein de la principale force politique d’opposition du pays que les ennuis judiciaires en commencé pour l’élu local.

Pour l’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo donc, la lourde peine infligée à Ismaël Condé est une punition pour son adhésion à son parti l’UFDG.

Pour après, juste après le verdict du tribunal de première instance de Mafanco, Ismaël Condé, a sollicité la clémence du Chef de l’Etat. Il lui a adressé des excuses publiques tout en demandant au président Alpha Condé de ne pas considérer ses propos.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Non ! Tout n’est pas mauvais dans l’industrie littéraire guinéenne

La devise de la littérature s’adapte à son époque. Faites de la critique mais pas ...