Home / Actualité / Covid-19 / Covid-19 : la Guinée se lance le défi de vaincre la pandémie d’ici 2022

Covid-19 : la Guinée se lance le défi de vaincre la pandémie d’ici 2022

La Guinée se lance un défi, celui d’endiguer définitivement la pandémie à Covid-19 sur son territoire, au plus tard, dans le premier semestre de 2022. C’est en tout cas l’annonce faite ce mercredi à Conakry par le Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaires (ANSS), Dr Sakoba Keïta, lors d’une conférence de presse. Mais pour y arriver, le patron de l’ANSS a invité les guinéens à prendre les vaccins, pour qu’en 2022, la République de Guinée puisse arriver à bout de cette pandémie qui continue à endeuiller des milliers de familles à travers le monde.

« Chers compatriotes, aidez-nous. On a l’opportunité d’en finir avec cette maladie d’ici le premier trimestre de 2022. Si vous nous aidez, on peut finir avant. Que ce que vous devez nous faire ? L’État est en train de faire son travail. C’est vrai qu’en décembre, la Guinée a adhéré a un plan appelé Covax, l’initiative mondiale qui voulait qu’on nous donne des vaccins pour vacciner mais compte tenu de l’évolution de la maladie, ce plan-là est en cours de mise en œuvre. Il semble être lent par rapport à la vitesse de la propagation que je viens de vous dire. Parce que c’est toutes nos communes, des districts qui sont infectés. On a terminé l’année avec moins de 100 malades décédés et à la fin du premier trimestre, on a plus de 146 personnes décédées. Est-ce que nous allons croiser les bras ? C’est ainsi qu’ils ont commencé des initiatives avec des pays qui fabriquent des vaccins. Vous avez entendu Sputnik V, Sinopharm, Sinovac qu’on a achetés et on est venu à Astrazeneca », a lancé Dr Sakoba Keita à l’endroit de ses compatriotes.

 »Si nous voulons que tout soit libre, vaccinons-nous. Hier, l’État s’est engagé à payer 2 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson, pour accélérer la vaccination. Et bientôt ça va arriver. Et là, je vous dis si vous sensibilisez les gens et que tout le monde prenne les vaccins, tout le COVID-19 va partir. Si nous faisons bien, nous sommes encore au 5ème mois, il reste encore 7 mois, si on arrive à faire tout ça, le premier trimestre de 2022 sera qu’un simple ratissage. En ce moment, ça trouvera que nous tous on est vacciné et le risque va baisser » a déclaré le DG de l’ANSS.

Pour une vaccination rapide, efficace et réussie, les autorités sanitaires ont retenu plusieurs sites, à savoir: le Palais du Peuple, le Centre islamique de Donka, les Bluezones de Kaloum, Sonfonia,e Dixinn, Kagbelin, Yattayah et de Tombolia, le stade Général Lansana Conté de Nongo.

A date, selon les dernières statistiques de l’ANSS, la Guinée compte officiellement 22.505 cas confirmés dont 20.078 patients guéris et 148 décès hospitaliers. Pour la première dose de vaccination, le pays note un cumul 97.511 personnes vaccinées, tandis que 53.288 citoyens ont pris leur deuxième dose. Ce mercredi 05 mai 2021, 37 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés sur 2.050 personnes testées.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Frontières Guinée-Sénégal : Signature à Accra d’un accord militaire entre les deux pays

C’est un important pas qui vient d’être franchi ce samedi 19 juin 2021, par la ...