Home / International / Afrique / Décès de Mory Kanté : le président IBK salue un symbole de l’intégration entre les peuples de Guinée et du Mali

Décès de Mory Kanté : le président IBK salue un symbole de l’intégration entre les peuples de Guinée et du Mali

Le chef d’Etat Malien s’est incliné devant la mémoire du célèbre chanteur et musicien guinéen, Mory Kanté, décédé ce vendredi 22 mai 2020, à Conakry des suites de maladie. Ibrahima Boubacar Keita, a salué la mémoire de l’auteur du célèbre  tube planétaire « Yéké yéké ».

Après le guinéen Alpha Condé, c’est le deuxième président Africain à rendre un vibrant hommage au griot électrique. IBK salue en effet un artiste accompli et un symbole de l’intégration entre les peuples de Guinée et du Mali.

« « Décès de Mory Kanté: le Président Ibrahim Boubacar Keita salue un artiste accompli et un symbole de l’intégration entre les peuples de #Guinée et du #Mali. Il présente ses condoléances les plus émues à la famille et aux proches du défunt ainsi qu’au Président Alpha Condé », peut-on lire sur le compte Twitter de la présidence Malienne.

Décédé à l’âge de 70 ans, discours d’or en France, Mory Kanté, a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde. Il a démarré sa carrière dans les années 1970 avant de connaître une gloire internationale avec la chanson Yéké Yéké, sortie en 1987 et devenue un tube l’année suivante.

Sa mort est un coup dur pour la culture Africaine en général et celle guinéenne en particulier.

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

C’est quoi le système ?

Le système : ce n’est pas un homme, mais tous ceux qui entourent l’homme et qui ...