Home / Actualité / Libre Opinion / Depuis la prison, Col.Mamadou Alpha Barry s’adresse au président Mamadi Doumbouya

Depuis la prison, Col.Mamadou Alpha Barry s’adresse au président Mamadi Doumbouya

Arrêté au mois de mars 2020, puis condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme par le tribunal militaire de Conakry pour des faits de «vol aggravé» pour une somme de 165 millions de francs guinéens du commerçant Ibrahima Diallo, le Colonel Mamadou Alpha Barry, prend de nouveau la parole. Dans une lettre, l’ancien porte-parole de la gendarmerie nationale, adresse un message de soutien au président-Colonel Mamadi Doumbouya, tombeur d’Alpha Condé.

Dans cette lettre dont Reveilguinee.info vous livre ci-dessous, depuis sa cellule, le colonel Mamadou Alpha Barry remercie aussi le président du CNRD pour les actes qu’il a posés et l’espoir qu’il a suscité jusque-là.

 

Colonel Mamadou Alpha Barry

A Colonel Mamady Doumbouya

Président de la République,
Chef de l’État,

Commandant en chef des Forces Armées

Du fond de ma cellule à la maison d’arrêt de Coronthie, je vous dis merci Monsieur le Président. Aujourd’hui l’espoir est permis dans ce pays, vu les jalons que vous posez.

Toujours accroché à mon poste récepteur à longueur de journée, j’entends les cris de joie de cette population qui avait tant souffert dans sa chair de par les mauvaises actions de nos forces de sécurité sur le terrain.

L’espoir est permis quand je vous regarde à la télévision guinéenne assis sur votre BRDM en train de saluer cette foule en liesse dans les rues de la capitale et sans vous mentir, j’aimerais bien être à votre place cette matinée.

L’espoir est permis Monsieur le Président quand je vois ces Guinéennes et Guinéens qui se regardaient en chien de faïence hier, faire des accolades parce que votre arrivée inspire confiance.

L’espoir est permis quand je vois cette diaspora qui ne voulait plus parler du bled se précipiter pour avoir de la place dans les aéronefs pour venir juste vivre cette joie de votre avènement.

L’espoir est permis quand à travers mon écran de télé mal éclairé, je vois ces exilés guinéens en larme parce que vous leur donnez le feu vert pour revenir au bercail.
L’espoir est permis lorsque vous réhabilitez tous ces dignes fils de notre pays, morts ou vivants oubliés par certains haineux.

Monsieur le Président de la République, vous venez de donner honneur et dignité à notre chère Guinée qui en avait tant besoin.

Je suis persuadé que mon RÊVE verra le jour à savoir:

  • Organiser les assises nationales qui nous mèneront vers une justice sans vengeance,
  • Une justice qui nous mènera vers un pardon,
  • Et un pardon qui nous mènera vers une réconciliation pour toujours.

Monsieur le Président, un proverbe toucouleur disait: « La vérité ne supporte pas de rester prisonnière entre les murs d’un temple, quelle que soit sa beauté.
De par sa nature, la vérité désire être libre et envahir les âmes sans distinguer celle d’un maître de celle d d’un esclave.
Aucun système ne peut se mettre en travers de son chemin même si ses partisans le protègent avec violence », Fin de citation et j en suis témoin de 2009 à nos jours.

En somme Monsieur le Président, votre TRANSTION peut débuter et sachez qu’en immortalisant tout sur votre passage, vous nous donnez l’espoir de vivre encore dans ce beau pays.

En 20 jours, Dieu vous a donné ce que d d’autres cherchent en 10 ans.

Colonel Mamadou Alpha Barry, prisonnier d’un ancien ministre dont je ne voudrais pas citer le nom.

Merci pour tout.

Ceci pourrait vous interesser

Ghana : une délégation du FNDC chez Nana Akufo-Addo 

Des missionnaires du FNDC ont été reçus jeudi, par le Président de la République du ...