Home / Actualité / Politique / Dernière minute/Guinée : Mamadou Sylla se retire de la présidentielle

Dernière minute/Guinée : Mamadou Sylla se retire de la présidentielle

Coup de tonnerre ! L’opposant guinéen, Mamadou Sylla, par ailleurs chef de file de l’opposition parlementaire n’ira pas à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Il a annoncé son retrait de la course du processus électoral ce mardi 08 septembre 2020 en marge d’une conférence de presse.

L’opposant dénonce entre autres un fichier électoral non fiable, les morts lors des manifestations politiques et surtout l’attaque des sages chez le Kountigui Elhadj Sekhouna Soumah, à Dubréka.

Mamadou Sylla et ses alliés de la coalition patriotique pour l’alternance discréditent l’état actuel du fichier électoral.

« Nous étions préparés à aller à la conquête du fauteuil présidentiel, car les populations sont prêtes à changer la donne. Les guinéens veulent le vrai changement et s’accordent majoritairement sur la rupture incontournable avec les pratiques du passé » a laissé entendre Boubacar Diallo, porte-parole de l’alliance.

« Plus de deux cents de nos concitoyens ont été tués en défendant la démocratie et l’alternance, sans que les coupables ne soient encore confondus, poursuivis et condamnés (…) Les multiples violations des droits humains relevées sur toute l’étendue du territoire national, ont été exacerbées par l’attaque ignoble contre les principales autorités morales des 4 coordinations régionales, réunies en conclave au domicile d’Elhadj Sèkhouna Soumah à Tanènè » dénonce la coalition d’opposants parlementaires.

Les préparatifs de la présidentielle ne pourront pas garantir la sécurisation des bureaux de vote, la quiétude sociale le jour du vote, l’installation des démembrements et le relai des délais incompressibles, assurent les leaders de cette coalition politique.

« C’est pourquoi, la Coalition patriotique pour l’alternance a décidé de se retirer de la compétition, afin de ne pas être partie prenante à la crise post-électorale, déjà programmée… Il n’est pas question d’un boycott, mais d’une posture responsable et avant-gardiste » décident les leaders de la coalition patriotique pour l’alternance.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée: l’UE dit être attachée à la limite à deux mandats présidentiels promouvant le transfert pacifique du pouvoir

Le Haut représentant/Vice-président partage les inquiétudes des autres acteurs de la communauté internationale au sujet ...