Home / Actualité / Justice / Dernière minute : Ismaël Condé condamné à 3 ans et 4 mois de prison ferme

Dernière minute : Ismaël Condé condamné à 3 ans et 4 mois de prison ferme

Le premier Vice-maire de la commune de Matam, Ismael Condé a été condamné à 3 ans et 4 mois de prison ferme et d’une amende de 30 millions GNF par le tribunal de première instance de Mafanco ce jeudi 08 juillet 2021, pour offense au Chef de l’Etat.

L’ancien cadre dub parti au pouvoir qui a intégré le parti de Cellou Dalein Diallo est poursuivi pour offense au chef de l’Etat, dans la première affaire dont il était cité à comparaître.

Dans la deuxième affaire qui concerne une histoire d’escroquerie dans laquelle il était poursuivi avec le maire Seydouba Sacko, le tribunal de de première instance de Mafanco a ordonné la libération des deux élus de Matam.

Lors de l’audience du 28 Juin dernier, la procureure Joséphine Loly, avait demandé à la juge Djénabou Donghol Diallo, d’ordonner la relaxe pure et simple des prévenus, après avoir constaté que les faits pour lesquels elle a engagé des poursuites, ne sont pas constitués.

Arrêté depuis le mois de septembre 2020, l’élu de Matam sous les couleurs du RPG Arc-en-ciel, retourne donc en prison, après avoir été condamné dans la première affaire pour offense au chef de l’Etat.

Après les verdicts de la juge Djénabou Donghol Diallo, Ismael Condé s’est réjoui de son acquittement dans le dossier où il est cité pour escroquerie. Il se dit peiner de retourner en prison pour offense au chef de l’Etat, alors qu’il a déjà demandé pardon pour ses erreurs.

La défense promet d’interjeter appel.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Non ! Tout n’est pas mauvais dans l’industrie littéraire guinéenne

La devise de la littérature s’adapte à son époque. Faites de la critique mais pas ...