Home / Actualité / Corruption en Guinée / Détournements de deniers publics : les premières poursuites judiciaires de la junte en Guinée 

Détournements de deniers publics : les premières poursuites judiciaires de la junte en Guinée 

Comme annoncé précédemment, ce sont les toutes les premières poursuites judiciaires engagées sous le comité national  du Rassemblement pour le développement,dirigé par le Colonel Mamadi Doumbouya. Dans une déclaration rendue publique ce lundi 13 décembre 2021, l’Agent Judiciaire de l’Etat a annoncé avoir engagé des actions contre certains responsables d’entités publiques et d’institution républicaines.

Ces actions, concernent des dossiers du dégel des comptes sous la gouvernance du CNRD. 75 dossiers ont été transmis à l’Agence Judiciaire de l’Etat.

Les premiers dossiers concernent entre autres :

✅Le Directeur Général de l’Institut de recherche agronomique de Guinée (IRAG) et son comptable ;

✅Le Président de la haute Autorité de la Communication (HAC) et son comptable ;

✅La Directrice Générale du Port Autonome de Conakry (PAC) et son comptable ;

✅L’ex Directeur Général de l’Agence nationale de Sécurité Sanitaire et son comptable ;

Selon l’Agent judiciaire de l’Etat, les mis en cause répondront des chefs d’accusation de détournement de biens publics, faux et usage de faux et de faux en écriture, appris Reveilguinee.info.

Dès son arrivée au pouvoir le 05 septembre dernier, le président de la transition avait pris la mesure de geler les comptes publics. Pour des questions d’intérêt national, le colonel Doumbouya a ordonné leur dégel.

C’est en ce moment justement, que certaines structures étatiques en ont profité pour procéder à des sorties massives de fonds, plus que ce qui était nécessaire pour les dépenses prévues, selon l’agent judiciaire de l’Etat.

“Les dossiers en question sont au nombre de 75, transmis à ce jour à l’Agence Judiciaire de l’Etat. Des vérifications ont permis de constater pour certains, des écarts injustifiés à date en dépit d’un long délai qui avait été accordé aux personnes concernées”, confie le principal avocat de l’État, en l’occurrence Maitre Mohamed Sampil.

Des têtes vont-elles tomber ? Attendons de voir !

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Coalition des Partis politiques : Cellou Dalein de l’ANAD désigné porte-parole, Sidya, Ousmane Kaba, Faya réfractaires

Malgré la polémique sur sa désignation comme porte-parole de la Coalition des Partis politiques, soulevée ...