Home / Littérature / Guinée : 20 ans après son emprisonnement, Alpha Condé sort son 4è livre ‘’une certaine idée de l’Afrique’’

Guinée : 20 ans après son emprisonnement, Alpha Condé sort son 4è livre ‘’une certaine idée de l’Afrique’’

Le livre d’entretiens du président Alpha Condé intitulé « Une certaine idée de l’Afrique » a été dédicacé ce vendredi 11 septembre 2020, au Jardin 02 octobre de Conakry. La dédicace de l’ouvrage intervient après celle du livre ‘’Alpha Condé, une certaine idée de la Guinée’’, aussi dédicacé en 2019, à l’Université Gamal Abdel Nasser. C’est une initiative du Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, en collaboration avec l’Harmattan Guinée

La cérémonie de dédicace de l’ouvrage qui a réuni plusieurs hommes politiques, de grandes personnalités du pays dont le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, des membres du Gouvernement, des représentations diplomatiques accréditées en Guinée, a été présidée par le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

Africain engagé, homme politique de gauche fidèle à ses convictions, décomplexé dans ses rapports avec l’ancienne puissance coloniale au nom d’une certaine idée de la Guinée : dans « Une certaine idée de l’Afrique », un livre d’entretiens avec François Soudan, le président Alpha Condé revient sur l’itinéraire hors norme qui est le sien, dans ce livre de 151 pages.

De la Sorbonne enfiévrée de Mai-1968 au palais Sékhoutouréya, en passant par la maison d’arrêt de Kaloum et les combats de la mythique fédération des étudiants d’Afrique noire en France, de la décolonisation à l’émergence, de Sékou Touré au pluralisme démocratique, la saga d’Alpha Condé se confond avec l’histoire contemporaine de la Guinée, en même temps qu’elle s’inscrit dans celle de tout le continent africain, l’œuvre préfacée par Albert Bourgui, Professeur émérite des Universités, dévoile « l’Homme, malgré la pudeur qui le caractérise lorsqu’il s’agit de parler de lui-même ».

Alpha Condé témoigne de sa jeunesse, de son enfance, de sa famille et de son engagement politique. Il se souvient de ses amis, vivants et disparus, et incarne la vie d’un « Africain engagé ».

Dans son discours d’ouverture, le directeur des éditions Harmattan Guinée, qui a tenu à rassurer quant à la promotion du livre dans les quartiers, les communes et les universités du pays, a aussi sollicité l’aide du gouvernement pour la sauvegarde de ce secteur.

« Le coronavirus touche tous les secteurs de la vie de la nation, mais laissez-moi vous dire que le secteur de la culture est aujourd’hui à terre et le livre avec. D’où la nécessité d’un plan de sauvetage pour le livre guinéen. C’est pourquoi nous sollicitons du gouvernement dans le cadre du plan de riposte nationale de passer des commandes publiques auprès des éditeurs pour l’ensemble des livreurs de Guinée », a lancé Sansy Kaba Diakité, devant le premier ministre et les membres du Gouvernement.

Prenant la parole, lors de cette cérémonie, le ministre d’Etat, en charge de la Culture et du Patrimoine Historique, a indiqué que ce présent livre est une suite logique du roman ‘’un africain engagé’’, du président Alpha Condé. Selon Sanoussy Bantama Sow, la date de cette cérémonie est aussi tout un symbole pour le dirigeant guinéen.

« En effet vous vous souviendrez avec moi que le Professeur Alpha Condé avait été condamné le 11 septembre 2000. Cet ouvrage apparaît donc ainsi comme une réponse à tous ceux qui reprochaient à l’auteur son mutisme après son arrestation. Ce chef-d’œuvre “Une certaine idée de l’Afrique ” dont différents intervenants viennent parler de la qualité et de la portée, est en réalité la suite logique de l’ouvrage “un Africain engagé ” qui décrivait déjà brillamment les ambitions de l’auteur pour la Guinée et son idéal panafricaniste avant son accession au pouvoir en Guinée, je vais nommer monsieur le président de la République le Professeur Alpha Condé », dira Sanoussy Bantama Sow.

Ce livre, quatrième de l’auteur, est une nouvelle édition revue et augmentée. L’auteur, puisqu’il s’agit de lui, s’est adressé par visioconférence à ses invités de marque. Alpha Condé a motivé ses ambitions, en moins de 30 secondes.

« Je retrace mon expérience panafricaine et la lutte menée pour l’Afrique. Nous rêvons d’une Afrique indépendante et unie. Nous souhaitons faire de l’Afrique, le continent de l’avenir et les générations doivent comprendre cela », assure le chef de l’Etat guinéen.

 

Alpha Madiou BAH

Ceci pourrait vous interesser

Le FNDC, un tonneau vide qui fait trop de bruit ! (Par Tibou Kamara)

On existe par soi-même, ou par les autres. Un groupuscule d’individus sans passé ni avenir, ...