Home / Actualité / Politique / Guinée/Hémicycle : sainte pagaille des députés de l’opposition, qui réclament leurs primes de carburant et de logement !

Guinée/Hémicycle : sainte pagaille des députés de l’opposition, qui réclament leurs primes de carburant et de logement !

Malgré qu’ils aient essuyé une vague de critiques depuis l’expiration de leur mandat à l’Assemblée Nationale, les députés de l’opposition continuent de participer aux plénières de l’institution. Ce mardi, à l’occasion de la clôture de la dernière session budgétaire du parlement, les élus du peuple ont affiché une colère noire contre leur président, qu’ils accusent de détourner leurs primes de carburant et de logement.

D’ailleurs, pour ce faire entendre, les honorables députés « périmés », ont perturbé la tenue de cette session, qui devait pourtant fermer portes et fenêtres des activités du parlement en attendant le renouvellement de leur mandat. Les opposants réclament le paiement de leurs primes.

Selon le député du Groupe parlementaire les Libéraux Démocrates, Cellou Baldé, ce qui se passe est inédit. Le président de l’Assemblée nationale, quelques membres du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel et le questeur ont décidé de bloquer leurs primes de carburant et logement des députés.

« Ces primes n’ont rien à avoir avec les primes de session. Nous revendiquons pour que la loi soit respectée et leur faire comprendre que la République ne les appartient pas. Ils ne peuvent pas violer le règlement de l’assemblée nationale » fulmine ce responsable de l’UFDG.

Selon la loi, indique le parlementaire, un député n’est spolié de ses avantages que quand il est absent à deux sessions consécutives pendant une année. C’est-à-dire, la session de loi et la session budgétaire.

« Nous allons faire comprendre à Kory Kondiano qu’il ne peut pas continuer à voler l’argent de l’assemblée nationale. Il vole les primes de mission des députés, il gère seul de façon opaque la caisse de souveraineté. Maintenant, il se permet de prendre encore l’argent des députés qu’ils doivent utiliser pour payer le loyer et le carburant » a dénoncé l’élu de Labé.

Reste donc à savoir quelles autres critiques les parlementaires expirés de l’opposition vont essuyer après cette réaction pécuniaire à l’hémicycle, pendant que leurs militants exigent d’eux, leur retrait purement et simplement de cette institution qu’ils qualifient de périmé.

A suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Mali: Goodluck Jonathan à Bamako pour une possible levée des sanctions de la Cédéao

L’ancien président du Nigeria Goodluck Jonathan est arrivé mercredi 23 septembre à Bamako pour une visite de 48 ...