Home / Actualité / Libre Opinion / Guinée : la CENI, source des pires malheurs des guinéens !

Guinée : la CENI, source des pires malheurs des guinéens !

Dieu créa l’Homme et l’homme inventa la démocratie. Mâ cha Allah ! Ainsi donc, la présidentielle guinéenne d’octobre 2021 peut être considérée comme une élection transparente ! Gloire à Dieu que l’homme ait inventé la démocratie et sa filleule, la liberté d’expression.

Ce 17 octobre 2021, la représentation des Grandes Gueules s’est terminée dans un climat de délire. En cause une déclaration fracassante qui a été servie aux auditeurs et téléspectateurs par l’invité du jour; à savoir que la présidentielle du 18 octobre 2021 était une élection transparente.

Il n’en fallait pas plus qu’il soit mis fin à l’émission dans une atmosphère des plus sarcastiques. On peut imaginer aisément les commentaires enflammés que cette rocambolesque déclaration a provoqués à cette occasion dans les couloirs de Hadafo Média. Au nom d’une certaine liberté d’expression, certaines personnes s’autorisent à insulter l’intelligence d’autres.

Ce genre de plaisanterie de mauvais goût n’est pas anodin. En rapport avec certaines démarches observées ces derniers temps sur le terrain politique, on peut se demander si ce n’est pas une façon de soulever la poussière pour connaître la direction du vent.

L’histoire de la Guinée des dix dernières années retiendra que la CENI aura été le véritable ventre mou de notre jeune démocratie; celle qui aura été le plus instrumentalisée des institutions, et qui aura été de ce fait la source des pires malheurs que les guinéens aient essuyés. On se souviendra que l’humiliation atteindra le pic avec l’installation d’un étranger à sa tête. Sans compter qu’elle aura été budgétivore au-delà de toute imagination.

Décidément, le ridicule ne tue pas. Alors que la raison et la logique s’accordent sur la nécessité de supprimer purement et simplement cette pourriture, des plaisantins tentent encore de nous la présenter comme vertueuse. L’heure est à la normalisation et la rationalisation des instruments de gouvernance dans le pays.

Dans ce cadre et en appui à ma proposition au CNRD dans la tribune du 17 septembre dernier (Contribution à la gestion de la Transition, parue dans VisionGuinee.Info et Guinafnews.info), l’organisation des élections devra être mise à la charge du Gouvernement à travers le Ministère en charge de l’intérieur.

La raison ne peut accepter que la Guinée soit incapable de réussir ce que le voisin sénégalais réussit déjà depuis belle lurette. C’est juste une question de croire en soi et de vouloir se dépasser. La transition est l’occasion idéale de réussir cette prouesse.

Des élections propres organisées par le Ministère de l’administration du Territoire, il n’y a pas plus merveilleux cadeau que la Transition aura donné à la Guinée martyre ! Tous les déboires accumulés auront été effacés. Que Dieu nous le facilite. Aameen !

Sény Facinet Sylla
Ancien Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses

Ceci pourrait vous interesser

Lettre ouverte au Ministre de l’Habitat : « Rendez-nous, pardon, notre patrimoine historique ferroviaire »

Bonjour Votre Excellence, Je rends grâce à dieu pour votre nomination à la tête de ...