Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée: le message fort de Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo à Claude Kory Kondiano…

Guinée: le message fort de Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo à Claude Kory Kondiano…

La mission des anciens chefs d’États du Nigéria et du Bénin se poursuit à Conakry. Ce mercredi 11 décembre 2019, Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo ont eu d’abord un tête-à-tête avec le premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana. Ensuite, les deux anciens présidents africains et leur suite se sont rendus chez le président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano.

Présents à Conakry pour évoluer dit-on le processus électoral au compte du National Democratic Institute (NDI) et de la Fondation Koffi Annan, les deux ex chefs d’États ont finalement dévoiler leur présence en territoire guinéen.

Devant le président du parlement, c’est l’ancien président Béninois, qui a porté la voix de la délégation. Faisant le compte-rendu à la presse, Nicéphore Soglo indique d’abord que l’assemblée Nationale est le temple de la démocratie.

 »Venir ici, c’est la moindre des choses. Nous avons vu ce matin le Premier ministre. Je pense qu’avant la fin de la semaine, on va rencontrer le chef de l’Etat. Nous sommes venus en Guinée pour des raisons que tout le monde connait’’, a-t-il déclaré sans ambiguïté, rappelant ensuite aux africains d’où ils viennent.

‘’J’ai dit que je répète que tous les africains ne doivent jamais oublier d’où nous venons et où nous allons. Nous avons connu quatre siècles de traitre négrière et avons perdu plus de 100 millions d’hommes, de femmes et d’enfants. Nous devons savoir où est-ce que nous allons » a rappelé cet ancien président de la République.

Selon lui, nous avons un milliard et demi d’africains supplémentaires. Gouverner, c’est prévoir.  »Allons-nous laisser les gens mourir à la Méditerranée comme on le voit tous les jours à la télévision ou être vendus comme esclaves ? » S’interroge-t-il.

La visite de Nicéphore Soglo et de Goodluck Jonathan à Conakry intervient dans des circonstances assez inquiétantes. La Guinée est frappée par une forte crise née du projet très controversé de nouvelle constitution voulu par Alpha Condé et ses partisans. Les opposants réunis au sein du FNDC s’opposent à un tel projet, qui pourrait disent-ils, offrir un troisième mandat au locataire du Palais Sekhoutouréya.

De l’avis du Béninois, si l’on veut que le train du continent démarre, il faut que les wagons se mettent en place, faisant référence à l’équilibre démocratique et à l’alternance au pouvoir.

 »On peut dire qu’au sein de la CEDEAO, nous avons un groupement régional. Si on veut que le train démarre et que la locomotive, c’est le Nigeria, il faut que les wagons se mettent en place. Nous sommes venus donc voir dans quel état se trouvent les wagons de la Guinée. Nous sommes venus pour que la paix règne en Guinée et que tout soit clair et net. C’est la raison de notre présence dans le temple de la démocratie que doit être normalement une assemblée nationale’’ a-t-il tenu à préciser.

Rappelant avoir écouté pratiquement tout le monde depuis leur séjour en Guinée, Nicéphore Soglo, Goodluck Jonathan et leur suite, indiquent qu’ils veulent que le pays continue d’aller de l’avant avec tout le monde.

‘’Nous avons écouté pratiquement tout le monde. Ce que nous voulons, c’est que ce pays continue d’aller de l’avant avec tout le monde et que grâce aux immenses richesses de la Guinée, qui est un scandale géologique et le château d’eau de l’Afrique occidentales, la CEDEAO soit la locomotive de l’Afrique au sud du Sahara’’, a-t-il souhaité.

Dans les jours à venir, la mission compte rencontrer le président de la République, Alpha Condé. Après, les représentants du NDI vont animer une conférence de presse, où ils souhaitent exprimer leur position par rapport à la situation politique de la Guinée.

A suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Reprise du championnat national: la Ligue pro fait des annonces…

Communiqué de Presse Réunion Extraordinaire du Bureau Exécutif de la LGFP Le Bureau Exécutif de ...