Home / Actualité / Economie / La Banque mondiale fait un geste en faveur de la Guinée

La Banque mondiale fait un geste en faveur de la Guinée

Washington vient de faire un geste en faveur de Conakry. Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un financement de 65 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) en faveur du Projet de gestion des ressources naturelles, minières et de l’environnement en Guinée, a appris  Reveilguinee.info.

Ce projet, selon nos informations, tirées d’un communiqué, qui soutient le pays dans ses efforts de protection et de valorisation de son capital naturel, prévoit des activités axées sur la gestion de l’environnement et une assistance technique pour le développement durable du secteur minier.

La Guinée est riche en ressources naturelles : berceau de plusieurs cours d’eau, elle possède une biodiversité exceptionnelle, le tiers des réserves mondiales de bauxite, d’importantes mines d’or et de diamant ainsi que des gisements pétroliers. Son produit intérieur brut (PIB) est néanmoins bien inférieur à la moyenne de la région (962 dollars contre 1 600). Principal moteur de la croissance économique guinéenne, l’extraction minière assure 35 % du PIB. Le projet s’attachera à favoriser la collaboration entre le ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts et le ministère des Mines et de la Géologie, en vue de réaliser les arbitrages nécessaires entre soutien au développement économique et valorisation des ressources naturelles.

« Le projet permettra de renforcer les capacités institutionnelles des deux ministères en vue d’assurer une gestion intégrée des ressources naturelles et minières et d’accroître les bienfaits tirés des secteurs miniers et environnementaux », souligne Maria Sarraf, chef de pôle à la Banque mondiale.

La protection des écosystèmes devrait renforcer la résilience de la population rurale et l’aider à s’adapter aux effets du changement climatique.

« Ce projet contribuera à la diversification de l’économie guinéenne et à la poursuite de la promotion d’un développement durable dans le secteur minier, précise Nestor Coffi, responsable des opérations de la Banque mondiale pour la GuinéeCette opération, sans précédent pour le pays, réaffirme l’engagement de la Banque mondiale en faveur d’une croissance inclusive. »

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à taux faible ou nul pour financer des projets et des programmes de nature à stimuler la croissance économique, réduire la pauvreté et améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Ses ressources bénéficient concrètement à 1,6 milliard de personnes. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités de développement dans 113 pays. Le volume annuel de ses engagements s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Libération d’Alpha Condé, transition : Nana Akufo-Addo et Ouattara à Conakry…

Une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de d’Afrique de l’ouest, ...