Home / Actualité / Politique / Lansana Kouyaté tacle Cellou: « il a donné un quitus au troisième mandat d’Alpha Condé »

Lansana Kouyaté tacle Cellou: « il a donné un quitus au troisième mandat d’Alpha Condé »

Alors que son parti et lui ont décidé de boycotter la présidentielle du 18 Octobre 2020, Lansana Kouyaté, leader du PEDN vient d’indexer la responsabilité notoire de Cellou Dalein Diallo, d’avoir donné un quitus au troisième mandat du président Alpha Condé.

Dans une vidéo largement partagée et commentée sur les réseaux sociaux, Lansana Kouyaté, depuis Paris, a analysé d’un œil très critique la participation de Cellou Dalein Diallo à cette présidentielle qui donne largement le Candidat Alpha Condé vainqueur, avec 59,4% des voix dès le premier tour.

« Sauf qu’il a donné un quitus au troisième mandat du président Alpha Condé. Quand il dit qu’un troisième mandat est illégal et illégitime, alors qu’il n’accepte pas d’être compétiteur avec celui qui le détient. C’est ce qui crée des menaces entre nous et l’Ufdg. On était dans le FNDC mais, il n’est pas le premier à avoir quitté et annoncé sa candidature, il y a deux qui ont quitté avant lui. Et lui et nous, on a dit qu’il faut que ces ceux-là ne participent plus à nos visioconférences pour tracer nos stratégies menant à notre combat contre un troisième mandat. Et pourquoi il le fait alors ? », s’interroge l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté.

A ceux qui pensent que la candidature de Cellou Dalein Diallo pouvait apporter Grand-chose à la Guinée face à la situation qui prévaut, le leader du PEDN déclare sans ambages qu’ils se trompent.

« Est-ce que partout où le peuple s’est levé on a eu besoin de ce déclic ? Prenez le cas du Burkina Faso, de la Tunisie, du Soudan. Ils n’ont pas attendu une élection pour aller combattre quelqu’un qui n’avait pas raison d’aller à cette élection », assure-t-il.

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : malgré son interdiction, l’UFDG et ses alliés maintiennent leur manifestation…

Le bras de fer est inévitable en Guinée entre l’opposition qui dénonce les arrestations, tueries ...