Home / Actualité / Politique / Les menaces d’un régime d’imposture ne sont qu’une diversion pour cacher sa peur

Les menaces d’un régime d’imposture ne sont qu’une diversion pour cacher sa peur

La trêve que le FNDC avait observée jusque-là était destinée à contribuer à la protection des citoyens contre la COVID-19; sinon nous l’avons dit et réitéré que nous ne reconnaissons aucune autorité issue d’un coup d’État civil.

Etant donné les dernières évolutions de la situation, le FNDC ne va plus continuer d’observer des criminels mener des opérations de kidnapping, de torture et d’assassinat de nos innocents compatriotes sans faire le nécessaire pour les faire plier.

D’ailleurs, le régime d’Alpha Condé est simplement ridicule lorsqu’il justifie la confiscation de nos droits et libertés par la lutte contre la COVID-19. Des gouvernants illégitimes et hors-la-loi qui rappellent le respect des lois dont ils se fichent éperdument.

Quels genres d’arguments farfelus et honteux n’ont-ils pas utilisé pour faire leur putsch constitutionnel ? Tous les assassinats commis sans justice, les kidnapings et répressions sanglantes en plein mois de ramadan, c’est pour le maintien de quel ordre public ? La police politique, la justice militante et les ministres pantins au solde d’un octogénaire dont la gouvernance a complètement déshumanisé notre pays, c’est au bénéfice de la démocratie et des citoyens ?

Ceci étant, il est important de rappeler que ce sont ces mêmes plaisantins qui croyaient pouvoir confisquer nos droits et libertés d’organiser des manifestations parcequ’ils préférent les ordres d’un vieux dictateur que les lois de la République.

Le FNDC leur avait montré que seule la loi guidait ses actions. C’est pourquoi, nous avions bravé toutes les interdictions illégales pour manifester partout en Guinée conformément à nos agendas sans nous référer à une quelconque institution domestiquée.

Alors si les mêmes profiteurs zélés, sans honneur ni fierté, nous reformulent les mêmes menaces, nous leur ferons comprendre encore que cela ne nous distrait aucunement.

Mobilisons-nous et soyons prêts à répondre à l’appel du FNDC. Voilà l’essentiel !

Aliou BAH
Président de l’organe provisoire du MoDeL
Membre du FNDC

Ceci pourrait vous interesser

Enseignement technique et formation professionnelle : le calendrier général des examens de sortie dévoilé

Le département en charge de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a dévoilé mercredi, ...