Home / Santé / Les recommandations du Conseil scientifique pourraient sauver le trio de Covid-19 ! (Pr Koutoubou Sano)

Les recommandations du Conseil scientifique pourraient sauver le trio de Covid-19 ! (Pr Koutoubou Sano)

Mettez fin aux souffrances du Trio du Covid-19!!

Le 12 mars 2020, notre pays enregistrait son premier cas confirmé du Covid-19. Soixante jours plus tard précisément le 12 mai 2020, l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) a fait état d’environ 2300 cas confirmés en Guinée !
A la même date l’ANSS indiquait que 816 personnes avaient été déclarées guéries, alors que 11 personnes étaient décédées du Covid-19. Paix à leur âme !

Ce résumé voudrait dire qu’environ 1473 personnes devraient être alitées dans les centres hospitaliers dédiés pour soigner les patients !
Faut-il en plus souligner le fait que la communication des résultats des tests des personnes dépistées prend des jours, voire des semaines dans le pire des cas, avant qu’elles ne soient confirmées positives ou négatives. Et dire qu’au-delà des cas confirmés il y a des centaines voire des milliers de cas en suspens notamment les cas de celles et ceux qui ont déjà développé les symptômes de la maladie. Ces cas sont communément appelés suspects. Certainement ils sont des centaines dans la cité et personne ne pourrait nous dire leur nombre exact.
Quant aux contacts des patients, seule l’ANSS en détient le nombre exact qui se chiffrerait à des milliers de personnes !

Les trois types de personnes ainsi passées en revue, à savoir ; les cas confirmés, appelés aussi les patients ; les cas en suspens, autrement dit les suspects et les contacts qui pourraient devenir à tout moment des suspects en attendant d’être confirmés, forment ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui le trio du Covid-19 !

À date, hormis les nombres exacts des suspects et des contacts, les capacités d’accueil réelles de nos centres hospitaliers réunis ne dépasseraient point 800 places environ !
Autrement dit, à date, il y a au moins plus de 600 patients (cas confirmés), des centaines de suspects, des milliers de contacts dans nos foyers sans aucune assistance médicale directe de la part de nos structures sanitaires.
Évidemment, cela est dû, d’une part, au manque cruel et indéniable des sites adéquats devant abriter tous les cas confirmés et suspects et d’autre part au manque de soutien d’accompagnement aux contacts, afin de leur permettre de se confiner dans les maisons durant le délai imparti.

La prise de conscience de la population devrait être soutenue!!
Oui, il faut oser reconnaître honnêtement qu’il y a une prise de conscience très avancée au niveau de la population guinéenne par rapport à l’importance et à la nécessité d’aller vers les centres de santé pour se soigner.
Toute chose qui pourrait, de nos jours, justifier la grande et incontestable affluence des centaines de personnes vers les centres hospitaliers, particulièrement l’hôpital de Donka, afin de se faire dépister !
Cette prise de conscience devrait être encouragée et soutenue par le pouvoir public qui a demandé à la population d’aller vers les centres pour une prise en charge conséquente!

Si la population a répondu massivement à l’appel du pouvoir public, force est de reconnaître que, malheureusement, le trio concerné par Covid-19 est confronté à une réalité pitoyable, effrayante et inquiétante !!

C’est pitoyable parce que ce trio notamment les cas confirmés (patients) sont condamnés à faire face à un virus violent sans aucune assistance médicale!.

C’est effrayant parce que ce trio ne dispose d’aucun moyen logistique ou matériel lui permettant de vaincre ce virus brutal !

Et c’est inquiétant parce que cette réalité amère donne raison à celles et ceux qui refuseraient d’aller vers les centres hospitaliers pour se soigner !!

Si cette tendance était appelée à perdurer, il y a fort à parier que le nombre de nouveaux cas au lieu de connaitre une baisse, s’accroîtrait et le Covid-19 continuerait à faire de nouvelles victimes tous les jours !

A l’allure actuelle, tout jour qui passe est un jour de trop!!
Devant cette réalité dangereuse et cet état de fait catastrophique pour notre nation, et vu l’ampleur et la rapidité de la propagation du Covid-19, chacun d’entre nous, gouvernants et gouvernés, devrait savoir que chaque jour qui passe est un jour de trop où personne ne serait à l’abri de cet ennemi invisible et puissant !!

Oui, chacun d’entre nous est interpellé plus que jamais à contribuer à sa manière et à sa façon afin de sauver à la fois la dignité et l’honneur de ce trio concerné par le Covid-19. Il ne faut, surtout, pas que le trio ait l’impression d’être abandonné à son sort!! La vie et la santé du reste de la population ne devraient être ni sacrifiées, ni exposées et vouées à la merci de cet ennemi impitoyable !!

Certes, la victoire de la nation et sa capacité à vaincre le Covid-19 résident dans l’attention particulière et dans l’assistance soutenue qu’elle accorderait au trio du Covid-19.
Naturellement plus la pandémie se propagerait plus le pays serait paralysé. La santé publique serait menacée. L’économie serait déroutée. La pauvreté serait répandue. La stabilité serait fragilisée et affaiblie !!

Par conséquent, la gestion méticuleuse et le traitement digne et humain de ce trio de la part du pouvoir public seraient la meilleure traduction de son sens de responsabilité, de son amour et de son respect envers la population.

La maturité et la sincérité des pouvoirs publics devraient être évaluées par rapport aux actions concrètes prises pour aborder cette problématique délicate et sensible !
Vu le temps devenu de plus en plus pressant et la situation extrêmement critique que nous traversons, et compte-tenu de la réalité des choses sur le terrain, j’ose croire que le moment est plus que jamais opportun pour lancer du fond du cœur un appel patriotique et pressant à toutes et à tous ceux qui peuvent venir au secours de nos mamans, nos papas, nos sœurs, nos frères et nos filles et fils, afin de sauver le trio concerné par le Covid-19.

Les opérateurs économiques devraient venir au secours !!
En plus de la contribution de qualité et de quantité des opérateurs économiques pour la lutte contre cette pandémie, la nécessité s’impose de faire appel à ceux d’entre eux, toutes professions confondues, disposant d’immeubles afin de les amener à consentir humainement à les mettre à disposition pour accueillir leurs semblables devenus par le coup du destin des patients du Covid-19 !!

Pour les opérateurs économiques qui n’ont pas d’immeubles mais qui disposent des moyens financiers adéquats, il s’agit d’user de ces moyens pour l’acquisition d’immeubles complémentaires par des voies de location pour le même objectif. Les contributions pourraient se traduire également par des soutiens matériels aux personnes démunies parmi le trio !!

Le peuple de Guinée n’oublierait jamais ce genre de contributions hautement significatives, nécessaires et importantes en cette phase particulièrement critique de son histoire !!

Les opérateurs et gestionnaires des hôtels devraient participer!!

En Europe, en Asie, en Afrique et aux Etats Unis, les gestionnaires des hôtels ont délibérément décidé de mettre à disposition des milliers de chambres de leurs réceptifs pour marquer leur solidarité et contribuer au règlement de l’épineuse problématique de la prise en charge du trio du Covid-19.

Si à l’image de ces gestionnaires, les opérateurs et gestionnaires des hôtels de notre pays décideraient de mettre volontairement des chambres d’hôtels à disposition pour héberger le trio du Covid-19 et le corps médical soignant, ils graveraient leurs noms en lettres d’or dans les annales de l’histoire guinéenne. Ce geste hautement patriotique resterait à jamais dans les esprits des populations !

Le pouvoir public devrait religieusement appliquer les recommandations du CS!!

Naturellement, on ne dira jamais assez que le moment est grave et très crucial, et que le peuple guinéen est dans une panique et une incertitude indescriptibles.
En conséquence, le pouvoir public devrait sans tarder prendre sa responsabilité régalienne et son devoir sacré, celui de prendre en charge toutes les victimes du trio concerné par le Covid-19 sans exception ni discrimination aucune. Il devrait moralement et dignement rassurer et protéger la population à travers des actions palpables et concrètes. Il devrait faire preuve d’un pragmatisme à toute épreuve.

Pour ce faire, j’ose croire que les claires et pertinentes recommandations du Conseil Scientifique (CS) dans sa première déclaration amendée du 27/4/2020, devraient être appliquées à la lettre en vue de sauver le trio concerné par le Covid-19 ainsi que l’ensemble de la population.

Il faut rappeler que la création de ce conseil d’experts de qualité et choisis pour leur compétence avait été vivement applaudie et appréciée par tous. En toute logique ses pertinentes recommandations devraient être religieusement appliquées particulièrement celles qui pourraient immédiatement régler l’épineuse et problématique prise en charge du trio concerné par le Covid-19. Il s’agit en l’occurrence de la recommandation remarquable suivante :

L’hospitalisation/isolement de tous les cas COVID-19, avec des moyens adéquats au profit de tous les patients, pour une prise en charge adaptée et multidisciplinaire en milieu hospitalier ou tout autre lieu dédié; l’identification de nouvelles structures d’accueil des malades auxquelles on adapterait les critères requis pour un centre/pavillon d’hospitalisation hautement infectieux; la disponibilité d’un nombre de personnel de santé suffisant, capable de s’occuper des malades 24h/24 est indispensable dans toutes les structures sanitaires et autres lieux dédiés”.

Professionnellement le conseil scientifique n’a pas failli à son devoir de proposer soigneusement au pouvoir public les moyens requis pour mettre en œuvre cette recommandation clef et fondamentale pour sauver le trio concerné par le Covid-19, à savoir :
《. o Isolement des cas Suspects:
▪︎ Réquisition des hôtels ;
▪︎ Installation des tentes avec des compartiments individuels et un minimum
de commodités dans les stades, à l’hôpital Sino-Guinéen, dans les
universités ;
▪︎ Renforcement des CTPI dans les régions pour préparer la réception des
cas éventuels.

Hospitalisation des cas sans ou avec peu de symptômes et sans comorbidité :
▪︎ Hôpital de Gbessia ;

Hospitalisation des cas symptomatiques avec complications, avec ou sans comorbidité :
▪︎ Hôpital National Donka..》

La mise en œuvre correcte et urgente de cette recommandation reste et demeure le seul et unique moyen pour freiner et contrarier la progression du Covid-19 et protéger le peuple.

Par ailleurs et c’est le lieu de le rappeler, la majorité des pays Européens, Asiatiques ont tous réquisitionné des hôtels pour accueillir dignement les patients et héberger le corps soignant du Covid-19.

Les États-Unis ont fait la même chose dans les grands États comme New York, New Jersey, Louisiane etc.

On notera que certains pays africains comme l’Afrique du sud, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon… ont également réquisitionné des hôtels de 4 à 5 étoiles pour accueillir le trio du Covid-19.

Ces bons exemples et expériences méritent d’être suivis afin d’entraver et d’enrayer l’évolution rapide de la pandémie dans le pays.

Puisse Le Seigneur assister le trio du Covid-19 et sauver le peuple de Guinée et l’humanité entière.

Amen!

Professeur Koutoubou Moustapha SANO
PhD in Laws 

Ceci pourrait vous interesser

Championnat Polonais : 1er sacre pour José Martinez Kanté, champion avec Legia Varsovie

Absent de ces derniers matchs du Legia pour raison de blessure, l’international guinéen José Martinez ...