Home / Santé / Lutte contre le Covid-19 : Malick Sankhon en première ligne (Par Ibrahima Diallo)

Lutte contre le Covid-19 : Malick Sankhon en première ligne (Par Ibrahima Diallo)

A la place de l’ancien Hôtel Gbessia, cette nouvelle infrastructure sanitaire reprise et réaménagée par Malick Sankhon, DG de la CNSS, vient donner un plus à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Cet ensemble architectural remis au goût du jour, est d’un haut standing. Il accueillera aussi désormais les malades du Covid 19 en Guinée.

Depuis longtemps, Malick Sankhon s’est résolument  mis au travail pour obtenir ce résultat salvateur. Car son objectif était de contribuer à réduire les charges de l’Etat dans les évaluations sanitaires à destination des pays étrangers.

C’est peu dire que c’est de manière impeccable et prioritaire que l’établissement a été rendu opérationnel avant son inauguration. Et cela, c’est grâce au bon travail d’équipe qu’on lui connait, et à l’effort personnel de Malick Sankhon. Le pari est gagné, et c’est une excellente chose de constater cette vérité qui fait de la CNSS une institution devenue une référence africaine en matière d’innovation dans le domaine de la sécurité sociale. Déjà engagé, et décidé de faire de la CNSS un havre de maintien de la bonne santé de la population guinéenne avec comme priorité des priorités les retraités.

Pour réussir ce pari, Malick Sankhon a coopéré pour l’élargissement des services de santé de la CNSS. Avec le feu vert du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, et la contribution incommensurable de son équipe composés d’experts qualifiés, il a équipé la CNSS d’un arsenal de dernière génération. Disons-le, aujourd’hui, la CNSS est une référence africaine.

Malick Sankhon est un manager des temps modernes. Il a vite compris que la formation des Guinéens et le cheminement positif de ceux-ci dans les différentes spécialités de la médecine aide et renforce les cadres techniques et de l’administration médicale de la Guinée à remonter le handicap qui leur faisait défaut par le passé.

La livraison avant l’inauguration de cet ensemble hôpital-médical est tout simplement l’expression de la volonté d’un homme qui tient coûte que coûte à faire inscrire avec des arguments sérieux et concrets l’évolution du traitement médical à moindre frais au bénéfice de la population guinéenne.

Dans ce travail, aucun technicien ne sera livré à lui-même. Le personnel soignant évoluera chacun dans son domaine compétence. Ce qui sera encore une manière de lutter contre la précarité. Cela donne un nouveau souffle à la volonté de riposte qu’ambitionnent les autorités guinéennes en vue d’éradiquer cette maladie pernicieuse et invisible qu’est le Covid 19.

Là, et sur ces mots, pas besoin de souligner que ces mesures ont été prises si vite par Malick Sankhon qui n’aura pour amis que celui qui se distinguera de la manière la plus concrète par la qualité du travail et les résultats concrets.

C’est un homme pressé à mettre fin à cette pandémie dans notre pays qui aujourd’hui assiste avec satisfaction à la remise de ce bijou sanitaire à l’ANSS.

Homme d’action, Malick Sankhon, pose toujours la question de manière la plus simple : « est-ce que le travail est bien fait? Et si ce n’est pas le cas, il faut le faire maintenant » avec un ton plutôt sympathique.

Certains malades seront donc à Gbessia toujours sous le contrôle de l’ANSS, devenue plus enthousiaste que jamais et qui démultiplie le taux de rendement à apporter aux malades du covid 19.

Patriote dans l’âme et dans l’action, fidèle dans ses choix et imperturbable dans son engagement,  Malick Sankhon a dans son viseur, de réaliser des travaux pharaoniques que lui confient le chef de l’Etat afin de permettre à notre pays de réussir ses objectifs dans la plus grande solidarité en matière de santé. Ce, loin des turpitudes des oiseaux de mauvais augures.

Ibrahima DIALLO

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée : finalement, Macron écrit à Alpha Condé, pas de félicitations

Finalement, le président français Emmanuel Macron a adressé ce lundi une lettre à son homologue ...