Home / Actualité / Ministère des Sports / Lutte olympique : qualifiée pour les JO 2021 à Tokyo, Fatoumata Yarie Camara sera accompagnée par le Gouvernement

Lutte olympique : qualifiée pour les JO 2021 à Tokyo, Fatoumata Yarie Camara sera accompagnée par le Gouvernement

C’est une bonne nouvelle pour Fatoumata Yarie Camara, qui vient de remporter la médaille d’argent en marge des qualifications des jeux olympiques de Tokyo, qui ont eu lieu au Maroc, à El Jadida. La guinéenne qui a battu lors de son premier combat une égyptienne, puis une algérienne, avant de perdre face à une tunisienne en finale, sera accompagnée par le Gouvernement guinéen, pour prendre part à cette grande compétition prévue du 23 Juillet au 8 août 2021 au Japon.

L’annonce est tombée ce mercredi 21 avril 2021 à Conakry, en marge d’une audience que la talentueuse lutteuse a eu avec le ministre d’Etat, en charge des Sports, Sanoussy Bantama Sow, au siège de son département.

Fatoumata Yarie Camara, qui était accompagnée par le secrétaire général de la fédération Guinéenne de lutte, Mamadou bobo Sow, a présenté au chef du département des Sports sa médaille d’argent avant d’exprimer toute sa satisfaction.

« Je remercie Monsieur le ministre de nous avoir bien accueilli, je remercie aussi ma Fédération, ainsi que toutes les personnes qui me soutiennent. Aujourd’hui je suis très contente, parce que le ministre a quand-même reconnu ce que j’ai fait, je suis très contente pour cela. Tout ce que ce demande au département, c’est de me soutenir financièrement pour prendre part aux Jeux Olympiques. La compétition n’a pas été facile, j’ai parcouru beaucoup de difficultés, avant d’arriver là. J’ai commencé cette préparation pendant quatre (4) ans et aujourd’hui je dis Dieu merci », se réjoui la guinéenne.

Pour atteindre cet objectif, Fatoumata Yarie Camara a rencontré d’énormes difficultés dans le cadre de la préparation de cette compétition pour atteindre ce niveau.

« J’ai fait un régime qui m’a permis de perdre 14 kilogrammes. Ce, pour être dans la catégorie de 57 kilogrammes. On n’avait que 5 jours d’entraînement dans la semaine. Mais personnellement, moi je m’entrainais tous les jours, puisque mon souhait était de décrocher la qualification pour les JO. C’est ce que j’ai réussi à faire. Je faisais des exercices spécifiques seule pour toujours maintenir la forme. Je mérite cette qualification parce que j’ai bossé dur pour être aujourd’hui à ce niveau », a-t-elle déclaré.

Ensuite, la jeune lutteuse, confie avoir renoncé à de nombreuses choses en tant que femme au profit de la lutte. C’est pourquoi, elle demande le soutien du département des Sports pour pouvoir accomplir sa mission au nom de la Guinée.

‘’Je suis une femme, j’ai laissé tout à cause de la lutte. Et je veux toujours honorer mon pays. Je me bats beaucoup, je travaille dur pour mon pays. Donc, je sais qu’un jour je vais atteindre mes objectifs’’, a-t-elle sollicité auprès du premier responsable du département des Sports.

Prenant la parole, le ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow a annoncé que le gouvernement par le biais de son département, fera tout pour accompagner la lutteuse.

‘’Nous avons déjà reçu le comité Olympique guinéen, actuellement on travaille sur les délégations, et tous ceux qui iront avec vous. Et je vous assure une fois de plus, que le Gouvernement sera à vos côtés aux Jeux Olympiques’’, a annoncé le ministre des Sports dans la foulée de cette rencontre.

S’adressant aux cadres de la fédération guinéenne de lutte, le ministre Sanoussy Bantama Sow signe et persiste qu’une fédération ne doit pas se comporter comme une association privée.

Pour lui, ‘’quand Yarie (la lutteuse) doit porter le rouge-jaune-vert, ce n’est plus un club, ce n’est plus la fédération, c’est l’Etat. Toutes les équipes nationales appartiennent à l’Etat. Donc, si vous, vous amener un Athlète au compte de la Guinée, vous allez dans les couloirs pour quémander un billet d’avion, ou pour une chambre d’hôtel, ça, j’imagine que vous ne savez pas les démarches que vous devez faire. Quand j’ai rencontré les fédérations, je leur ai dit que mes portes et fenêtres sont ouvertes à toutes les fédérations. Vous savez où venir exposer vos problèmes’’.

En fin de rencontre, le ministre a invité la fédération guinéenne de lutte à se rapprocher de la direction nationale des Sports pour davantage trouver des solutions à leurs différents problèmes.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Variants Delta, Alpha, Beta, Gamma et Eta : Alpha Condé ramène le couvre couvre-feu de 22h à 4h

Face à l’apparition des nouveaux variants de Covid-19 (Delta, Alpha, Beta, Gamma et Eta) à ...