Home / Actualité / Diplomatie / Mort en détention de Mamadou Oury Barry : après les USA, l’UE aussi interpelle le Gouvernement

Mort en détention de Mamadou Oury Barry : après les USA, l’UE aussi interpelle le Gouvernement

L’union européenne emboite les pas des États-Unis, suite au décès en détention du prisonnier politique Mamadou Oury Barry. Dans une déclaration, à travers son Ambassade en poste à Conakry, l’UE à son tour interpelle les autorités guinéennes sur les conditions de détention en milieu carcéral.

Pour la diplomatie européenne en Guinée, le décès en détention de Mamadou Oury Barry le 16 Janvier dernier, alors qu’il était incarcéré à la prison centrale, rallonge la liste des opposants politiques décédés en détention en Guinée ces derniers mois. Ces faits répétés, signe et persiste l’UE, mettent en évidence les dysfonctionnements du système pénitentiaire et de l’appareil judiciaire guinéen.

Merci de lire ci-dessous la déclaration de la porte-parole de l’UE

 

« Monsieur Mamadou Oury Barry est décédé le 16 janvier alors qu’il était incarcéré à la prison centrale de Conakry.

Cet événement rallonge la liste des opposants politiques décédés en détention en Guinée ces derniers mois. Ces faits, répétés, mettent en évidence les dysfonctionnements du système pénitentiaire et de l’appareil judiciaire guinéen.

L’Union européenne appelle les autorités guinéennes à remédier à cette situation et à ce que la justice puisse pleinement s’exercer sur la base d’enquêtes menées en toute indépendance. Le droit à un procès équitable et à la dignité pour les détenus fait partie intégrante des Droits de l’Homme à laquelle l’Union européenne est indéfectiblement attachée ainsi qu’à la liberté d’association, d’expression et de manifestation. »

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Situation à Kankan : Guinée Games apporte des précisions (communiqué)

« Les parieurs qui pourront nous apporter la liste Mégaliste correspondant au jour de son ticket, ...