Home / A la une / Pandémie de Coronavirus / Mourir de Covid-19 n’est ni une malédiction ni une punition (Pr Koutoub Sano)

Mourir de Covid-19 n’est ni une malédiction ni une punition (Pr Koutoub Sano)

Depuis sept mois la Covid-19 endeuille l’humanité avec plus de sept cents mille morts et environ cinq millions de personnes alitées !

Cette maladie a impitoyablement privé les familles du privilège de prendre part aux funérailles de leurs bien-aimés. Elle a cruellement empêché les proches d’organiser des cérémonies funéraires dignes pour leurs disparus !

A cause de ces conséquences tragiques et douloureuses subies par les familles et les proches des disparus du fait de la Covid-19, des milliers de ces familles et proches préféreraient, de nos jours, que la Covid-19 ne soit pas citée comme la cause du décès de leurs défunts parents, amis et anciens collaborateurs.

Par ailleurs, ils formulent des prières et des invocations afin que la cause du décès soit toute autre maladie que la Covid-19 !!

À plusieurs reprises, et souvent avec beaucoup de peine, j’ai entendu des annonces répétées dans les maisons mortuaires insistant sur le fait que la cause du décès des disparus n’était pas la Covid-19. J’ai été profondément indigné par les expressions de réjouissances et de reconforts qui accompagnaient de telles annonces !!

C’est-à-dire les parents et les proches se réjouissent lorsque leurs défunts ont été testés négatifs de la Covid-19. Ceci dit, un test négatif à la Covid-19 est considéré comme un motif de soulagement du chagrin des proches, de réconfort de leur deuil et d’atténuation de leur peine ; tandis qu’un test positif aurait pour effet après la mort du sujet non seulement d’intensifier leur douleur mais aussi d’ajouter à leur tristesse et à leur angoisse !

Face à cette réalité quotidienne palpable, à ce genre de comportement de la société envers les victimes de la Covid-19, et à cette perception tordue, infondée et contraire aux écritures saintes de nos différentes religions, le devoir moral et intellectuel m’incombe de participer humblement à la recherche de solutions correctives éclairées.

Pour ce faire, il va falloir appeler tout un chacun à croire profondément que la mort est une fatalité inévitable et que personne n’y échappera indépendamment de sa santé, de son âge, de son statut et de l’endroit où il vit. La fatalité de la mort revêt en soi trois paramètres que personne ne peut changer, ni contrecarrer. Il s’agit des paramètres ci-après:

Premièrement, la date de survenue de la mort qui est prescrite en amont par le Seigneur avant la naissance de l’homme. Ceci dit le Créateur aurait déterminé l’âge qu’il accorde à chacun d’entre nous. Conséquemment personne ne pourrait réduire ou augmenter cet âge, ne fût-ce que d’une seule seconde, voire même d’une minute.

Deuxièmement, le lieu où la mort interviendra. Ce lieu est également déterminé en amont par le Seigneur et personne ne pourrait le changer ou le connaître !

Troisièmement la cause exacte de la mort qui pourrait être une maladie, un accident ou autre chose. Cette cause est aussi prescrite par Dieu en amont et personne ne pourrait la modifier ou la changer !

Ces trois paramètres ne sont ni influençables ni changeables, ni connus de personne avant leur avènement. Evidemment le médecin ou quelqu’un d’autre n’ont en réalité pour eux, que leur interprétation et leur justification des choses , en fonction des cas qui se présentent à eux.

En résumé ce trio, la date, le lieu et la cause sont des parties intégrantes et essentielles de la divinité intouchable et inchangeable !!

Oui, la clémence divine aurait accordé des statuts particuliers à celles et ceux qui meurent à cause de certaines maladies et dans certaines circonstances. Il s’agit entre autres des pandémies, des circonstances liées aux noyades et aux tremblements de terre, etc.

Ceci étant et vu que la Covid 19 n’est qu’une maladie qui pourrait être la cause de la mort de certains, il va falloir, donc, récuser et rejeter en bloc la thèse de celles et ceux qui continuent à faire croire au monde qu’elle est la manifestation d’une colère divine ou d’un châtiment paradisiaque à cause des péchés majeurs et terribles commis à travers le monde par l’homme notamment l’homosexualité, la répression, l’injustice, la corruption etc. !

Cette thèse est simpliste et ne repose sur aucune source divine ou logique acceptable. À l’évidence, toutes les religions du monde notamment les confessions abrahamiques, le judaïsme, la chrétienté et l’islam, ont été les victimes les plus touchées par l’apparition de la Covid-19 ! Pour cause, elle aurait affecté et empêché la pratique des enseignements fondamentaux de ces religions des mois durant tels que la suspension de la prière en congrégation, la fermeture des lieux de culte à Jérusalem, au Vatican et à la Mecque, la suspension des prières du vendredi, du samedi et du dimanche à travers la planète !!

Donc, il ne serait pas acceptable de croire que le soi-disant châtiment suprême atteint toute l’humanité indépendamment de la commission des péchés cités plus haut. Il est également inadmissible de croire que c’est seulement en 2019 que la colère divine intervient alors que lesdits péchés existent et continuent à exister depuis des décennies voire des siècles !!

De ce qui précède, l’apparition de la pandémie, la Covid-19, que soit naturellement ou à cause d’une erreur fatale dans les laboratoires de Wuhan ou à ailleurs, il va falloir l’accepter, est et demeure un Test Devin qui a vocation à illustrer l’omnipotence totale du Seigneur et à montrer la souveraineté absolue du Maître de l’univers. Autrement dit, il s’agit de rappeler à l’homme la nécessité et l’importance de reconnaître son impuissance notoire et d’admettre son ignorance avérée face à la supériorité, à la domination, à la gloire et à la force de frappe du Seigneur !

Par conséquent, il va falloir croire que la Covid-19 n’est qu’une maladie comme toute autre maladie, qui pourrait être la cause de la mort de l’homme indépendamment de sa confession, de sa race, de son statut et de sa proximité de Son Créateur.

A cet égard, mourir par une maladie de quelque nature que ce soit ne devrait être malicieusement et indignement interprété comme une malédiction voire un châtiment céleste !! C’est-à-dire si mourir par une crise cardiaque n’est pas synonyme d’une malédiction ou d’une peine, mourir par la Covid 19 ne devrait être également en aucun cas être identifié à une malédiction ou une sanction de quelque nature que ce soit. Conséquemment, les religions de Dieu condamnent toute connotation visant à considérer la mort par la Covid 19 comme une malédiction ou une punition !

Certes, il va de soi de rappeler que la maladie n’est autre qu’un moyen de ramener le sujet à remercier le bienfait de Son Maître pour lui avoir donné la santé. Elle est également un moyen de tester le niveau de sa patience et de sa reconnaissance envers Son Seigneur. Ce qui veut dire que plus il est patient plus, plus il serait apprécié et mérite la récompense réservée aux reconnaissants !

Vu la consternation et l’effroi causés par les pandémies et compte tenu du chagrin et de la souffrance des victimes de pandémies et d’autres circonstances, la clémence divine serait réservée à ces victimes, de même que la récompense réservée aux martyrs !

Cette récompense n’est autre que le Paradis !!

Le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui nous enseigne, je cite :

“Sur l’autorité d’Aisha – que Dieu soit satisfait d’elle – elle a dit : J’ai interrogé le Messager de Dieu sur la peste (pandémie). Il m’a répondu en disant : Toute personne qui serait affligée par la peste et reste patiente sachant qu’elle ne souffrira que de ce que Dieu lui a écrit, Dieu lui accordera la récompense de martyr”.

Dans un autre enseignement, le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur lui, nous confirme le statut de martyr aux victimes de pandémies, je cite :

Les martyrs sont cinq : la victime de pandémie, le noyé, la victime de douleur du ventre, la victime de tremblements de terre et celui qui meurt sur le champ de bataille pour le chemin de Dieu.

Ces enseignements divins authentiques devraient édifier toute l’humanité par rapport à cette miséricorde divine exceptionnelle envers les victimes de la Covid-19.

Ceci dit les familles et les proches de victimes devraient être fiers et reconnaissants envers le Seigneur pour avoir garanti Son Paradis à leurs décédés par la maladie du Covid-19 !

Ils ne devraient guère se gêner de déclarer haut et fort que leurs victimes ont été emportées par la Covid-19 !

Si la mort est inévitable et que l’ultime objectif de tout être humain ici-bas est d’avoir la clémence divine pour accéder au paradis, cela veut dire que celles et ceux qui meurent par la Covid-19 devraient remercier le Seigneur pour leur avoir garanti l’admission à son Paradis !

Donc, la panique et l’angoisse qui animaient les familles de victimes de la Covid-19 devrait être remplacée par la quiétude et la sérénité promises par le Seigneur en leur faveur. Les proches devraient être désormais heureux des victimes de la Covid-19 !

 

Puisse le Clément et Le Miséricordieux accueillir toutes les victimes de la Covid-19 à travers le monde entier dans Son vaste Paradis.

Puisse le Guérisseur guérir tous les patients de la Covid-19.

Enfin, Puisse Le Tout Connaisseur venir au secours des chercheurs et des laborantins afin de découvrir incessamment un remède et un vaccin pour protéger et sauver l’humanité.  

Professeur Koutoubou Moustapha SANO 

PhD in Laws. 

Ceci pourrait vous interesser

CAN 2025 : Plusieurs investisseurs rencontrent les acteurs du COCAN, plus de 2 milliards US annoncés…

Alors que la Guinée doit abriter dans les conditions normales en 2025 la Coupe d’Afrique ...