Home / Actualité / Migrations / Nantes : Près de 20 000 soutiens pour Bangaly, ce jeune guinéen apprenti charpentier menacé d’expulsion

Nantes : Près de 20 000 soutiens pour Bangaly, ce jeune guinéen apprenti charpentier menacé d’expulsion

Bangaly Soumah, jeune Guinéen, apprenti charpentier, compagnon du devoir, est hébergé depuis 2018 par une famille nantaise. Il est sous la menace d’une expulsion. Sa famille d’accueil a lancé une pétition.

« Bangaly Soumah est né le 21 novembre 2002 à Conakry en Guinée. Comme beaucoup d’autres, il a mis sa vie en péril pour venir tenter sa chance ici. Après avoir vécu dans la rue, il a pu trouver une famille d’hébergeurs à Nantes. Il a tout de suite été très protecteur avec mes deux fils, il est devenu un membre de la famille à part entière​ », plaide Antoine Lahorgue chez qui Bangaly vit depuis octobre 2018.

Formation en alternance

Bangaly s’est révélé être un bon charpentier : depuis la rentrée 2019, il a un parcours sans faute du CAP au bac pro au lycée Michelet, puis comme compagnon du devoir à Angers. Il a débuté en septembre 2020 une formation en alternance dans l’entreprise Christophe SARL à Sainte-Luce.

Promesse d’embauche

Après une véritable bataille juridique et de nombreux recours, l’état civil de Bangaly a finalement été reconnu à quelques jours de sa majorité. Une demande de titre séjour a alors pu être initiée​, témoigne Antoine Lahorgue. Pourtant, à la surprise générale​, son titre de séjour s’est vu refusé. Et Bangaly a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) avant le 15 février 2021.

On empêche un jeune de se former et de travailler dans un domaine qui lui plaît, alors qu’une promesse d’embauche à l’issue de sa formation est déjà signée… Dans quel but ?​, s’interroge Arnaud Christophe, son Employeur qui ne tarît pas d’éloge sur Bangaly.

Rassemblement samedi 13 février

La famille d’accueil du jeune Guinéen a lancé une pétition pour demander que leur protégé, Bangaly Soumah, ne soit pas envoyé en centre de rétention le 15 février 2021 et que sa situation soit régularisée​. La pétition a déjà recueilli plus de 19 600 signatures.

Un rassemblement est organisé samedi 13 février à 10 h, devant la préfecture de Nantes.

Avec Ouest-france

Ceci pourrait vous interesser

Info-Reveilguinee/Foutah : Alpha Condé annoncé à Mamou…

C’est une information Reveilguinee.info. Sauf changement de dernière minute, le chef de l’Etat, Alpha Condé ...