Home / Actualité / Echos de nos régions / N’zérékoré : fin de la concertation des sages et patriarches de la région

N’zérékoré : fin de la concertation des sages et patriarches de la région

La concertation des sages et patriarches de la région forestière autour des conflits intercommunautaires entre Kpèlè et Konia a pris fin ce mardi 08 Juillet 2020 à N’zérékoré, après deux jours d’intenses discussions. C’est à la place des Martyrs de N’zérékoré que la cérémonie de clôture a eu lieu, en présence des sages et préfets du Sud de la Guinée.

Au cours de cette rencontre, les femmes de ladite région, par la voie de l’ancienne mairesse de la commune urbaine de N’zérékoré, couchées au sol, demandent pardon aux sages et à toute la population pour que plus jamais d’atrocités dans cette partie du pays, souvent secouée par des conflits intercommunautaires endeuillant des familles avec des dégâts matériels importants.

« Nous femmes de N’zérékoré, avons trop souffert des violences que notre région a connu depuis 1991 à mars 2020. Nous sommes les grandes victimes parce que nous sommes des épouses, sœurs, et mères de ceux qui ont perdu la vie, paix à leurs âmes. A nous toutes de nous repentir et c’est pourquoi, nous demandons pardon à la population pour que plus jamais ça à N’zérékoré » a imploré Marie Madeleine Théa.

Le gouverneur de la région s’est lui réjouit des conclusions ayant abouti aux deux jours de discussions. Il remercie par ailleurs les personnes qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cette rencontre dite historique et inoubliable.

« Je remercie tout le monde et surtout les sages et patriarches de la région de N’zérékoré. Si nous sommes arrivés à ce résultat aujourd’hui, les premiers remerciements doivent aller à l’endroit des services de défense et de sécurité. Je remercie également le préfet de N’zérékoré, le maire de la commune urbaine et les fils de la région, tous soucieux de la paix à N’zérékoré. Je donne l’assurance à Monsieur le Président de la République, Pr Alpha Condé, de l’effort fourni par les populations, sages, patriarches de N’zérékoré. Qu’il soit donc rassuré que la paix définitive est revenue à N’zérékoré et que tous les enfants de N’zérékoré sont désormais gardiens de cette paix » a discouru le gouverneur de N’zérékoré, le Général Mohamed Garé.

A noter que lors de la clôture de ses journées de concertation, des rituels et sacrifices d’un coq blanc et d’un mouton de même couleur ont eu lieu dans la ville. Les imams et pasteurs ont quant à eux formulé des prières pour que la paix et la quiétude sociale règnent en région forestière.

Il faut aussi préciser que cette initiative intervient alors que la Guinée s’apprête à organiser le premier tour de l’élection présidentielle le 18 octobre 2020. Une élection dont la date suscite déjà des polémiques entre pouvoir et opposition.

A suivre…

Souleymane CONDE

Correspondant Régional de Reveilguinee.info à N’zérékoré

Ceci pourrait vous interesser

CAN 2025 : Plusieurs investisseurs rencontrent les acteurs du COCAN, plus de 2 milliards US annoncés…

Alors que la Guinée doit abriter dans les conditions normales en 2025 la Coupe d’Afrique ...