Home / Actualité / Economie / Page noire: Décès à Conakry de « Diallo cravate »

Page noire: Décès à Conakry de « Diallo cravate »

L’ancien homme fort de l’ex-zaïre a tiré sa révérence ce vendredi 07 février 2020, à l’âge de 72 ans. Amadou Sadjo Diallo, connu sous le nom de Diallo Cravate, est mort des suites de maladie, à la polyclinique de Dixinn.

Diallo Cravate, souffrait depuis le 06 Janvier dernier, selon son rapport médical, de tremblement de repos de son membre supérieur gauche, ainsi que d’un ralentissement psychomoteur.

Le défunt fut le Guinéen le plus riche de l’ex-Zaïre. Il réclamait à l’actuelle République démocratique du Congo (RDC), 36 milliards de dollars pour avoir été illégalement expulsé du territoire. Malheureusement, il tire sa révérence sans obtenir gain de cause.

Malgré de multiples démarches judiciaires, Diallo Cravate, n’a entendu qu’un seul jujement à son vivant. Il s’agit de celui rendu par la Cour internationale de justice, qui n’a reconnu que le paiement de la modique somme de 95 mille dollars, selon plusieurs médias occidentaux.

C’est en juin 2012 plus précisément, que cette cour va condamner la RDC à payer ce montant à l’homme d’affaires guinéen, sur 12 millions exigés par les autorités guinéennes à titre de dommages et intérêts.

L’affaire qui liait le défunt Diallo à l’Etat congolais, remonte aux années 94, 95 à 96 sous le régime du feu président Mobutu Sese Seko, rapporte le Gouvernement Congolais sur Radio Okapi.

Amadou Sadjo Diallo était propriétaire de plusieurs entreprises à Kinshasa, dont Afrique Container Zaïre.

Paix à l’âme de l’illustre disparu.

 

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Au Mali, IBK propose un gouvernement d’union nationale

Le chef d’Etat malien est à la recherche de solutions pour résoudre la crise politique ...