Home / Culture / Plusieurs artistes rendent hommage à Mory Kanté : le Ministre d’Etat, Bantama Sow déloque 50 millions GNF

Plusieurs artistes rendent hommage à Mory Kanté : le Ministre d’Etat, Bantama Sow déloque 50 millions GNF

Plusieurs artistes guinéens rendent hommage à la légende Mory Kanté, décédé le 22 mai 2020 à Conakry. Ils sont au nombre de 20 dont Aminata Kamissoko,  Lamah Sidibé, Oumou Dioubaté, Sény Malomou, Amadou Sodia, Sona Tata, Djibril Soumah Koumi et tant d’autres  à produire un tube, dans lequel, ils pleurent l’auteur de la chanson planétaire ‘’Yéké Yéké ». Ils l’ont fait découvrir au ministre d’Etat, en charge de la Culture ce mercredi 01 Juillet 2020, au cours d’une cérémonie de présentation de l’œuvre au Musée National de Sandervalia, à Kaloum.

Lors de cette rencontre, des artistes ayant pris part de la composition de cette chanson, ont donné un avant-goût devant Sanoussy Bantama Sow. Environ 500 CD ont été offerts au cabinet du ministre.

Outre le groupe de 20 artistes, le jeune chanteur Ansty Crazy a lui aussi présenté une chanson, dans laquelle, vêtu de blanc, il remixe un morceau du griot électrique. Prenant la parole, le musicien indique qu’il prend part à cet évènement non seulement pour présenter son œuvre, mais aussi pour la remettre officiellement à l’Etat.

« Je prends part à cet évènement non seulement pour présenter mais aussi pour remettre à l’Etat, cette très belle chanson, que j’ai interprétée pour rendre hommage à notre grand papa Mory Kanté. Je tiens également à souligner que la production de cette œuvre a été possible avec l’aide du ministère de la culture. Continuellement, ça m’est venu à l’esprit de faire un son, pour rendre hommage à notre artiste. Je suis donc aller au studio pour produire et je me suis dirigé vers le ministre qui a accepté de m’accompagner. Je pense que Mory Kanté n’était que pour la Guinée, mais il appartenait au monde. C’est pourquoi, je souhaite que cette vidéo soit diffusée sur toutes les télévisions disposées à le faire, à travers le monde, pour montrer au monde que Mory Kanté était un grand baobab », a déclaré Ansty Crazy.

En guise d’encouragement, le ministre d’Etat, a offert une somme de 50 millions GNF aux artistes, pour avoir rendu hommage à la légende Mory Kanté. Dans son discours, Sanoussy Bantama Sow a mentionné que l’hommage que l’Etat guinéen compte rendre à Mory Kanté, sera du jamais vu.

« La production de ces deux chefs d’œuvres font  partie des préparatifs de l’hommage que l’Etat guinéen doit rendre à Mory Kanté et à tous les autres artistes qui sont décédés ces derniers temps. Ça sera un hommage rendu à la culture guinéenne. Je dirais que la Guinée est un scandale culturel. Depuis l’indépendance de la Guinée, la culture guinéenne a vendu l’image de ce pays. Donc merci.  Nous allons rendre hommage à la culture guinéenne à travers Mory Kanté, Kadé Diawara, Kany Demba Kanté, Kerfala Kanté et tous les autres. Personne ne sera oublié. Ça sera du jamais vu en Guinée. Ça ne sera pas l’effort du gouvernement seulement, mais l’effort de tous les guinéens. Les artistes qui ont joué ces deux chefs d’œuvres, le ministère vous offre 50 millions pour vous remercier », a annoncé le chef du département de la Culture.

Dans les jours à venir, le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique va former une grande commission qui travaillera sur le projet d’hommage qui sera rendu à Mory Kanté et les autres artistes qui ont été arrachés à notre affection ces derniers temps, après la pandémie de Covid-19 en Guinée.

« Dans les jours à venir, nous allons former la grande commission qui va travailler sur l’hommage qui sera rendu à la culture guinéenne à travers Mory Kanté et tous les autres. Ça, c’est un premier pas qui est déjà fait et que nous allons corriger. Il va servir de boussole à la commission qui va travailler sur tout le projet », a dégagé Sanoussy Bantama Sow, qui sollicite par ailleurs l’implication des médias dans la réussite du projet.

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Cellou Dalein à Alpha Condé : « les conditions d’une élection crédible ne sont pas réunies… »

La confirmation du 18 octobre 2020 comme date du premier tour de l’élection présidentielle par ...