Home / Actualité / Politique / Présidentielle : 5.410.089 de guinéens se rendront aux urnes le 18 octobre

Présidentielle : 5.410.089 de guinéens se rendront aux urnes le 18 octobre

Ils sont 5.410.089 de guinéens qui se rendront aux urnes à la présidentielle 18 octobre prochain, pour élire leur prochain président de la République. C’est l’annonce faite par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce lundi 14 septembre 2020, à Conakry, en marge de la troisième réunion du comité Inter-Parties (CIP).

Avec pour menu, « Présentation des statistiques finales du fichier électoral et la procédure de distribution des cartes d’électeurs », la CENI par la voix de sa directrice en charge du fichier, Djenabou Camara, a ainsi dévoilé les chiffres des d’électeurs qui iront aux urnes le 18 octobre prochain au compte de la présidentielle.

En tout, 5.410.O89 électeurs sont inscrits sur la liste électorale sur l’ensemble du territoire national et certaines ambassades.

A en croire aux données fournis par l’institution électorale, sur le chiffre global d’électeurs, il faut retenir que la région de Kankan regorge le plus grand nombre d’électeurs.  A Kankan, ils sont 1 173 421 électeurs (22%), alors qu’à Conakry, ils sont 1 016 848 électeurs (19%).

Ce n’est pas tout. La région de N’zérékoré occupe la troisième position en terme de grand nombre avec 779 977 électeurs soit 14%. Viennent ensuite Kindia : 706 074 électeurs soit 13% ;  Faranah : 463 280 électeurs (9%) ; Boké : 433 494 électeurs (8%) ; Labé : 424 832 électeurs (8%) ; Mamou : 321 220 électeurs (6%).

Dans le monde, l’électorat guinéen est dense en Afrique qui détient à elle seule 72 344 électeurs soit 1%. En Europe, la CENI fait noter un chiffre de 11 346 électeurs. Pendant ce temps, en Amériques, il n’existe que 6 096 électeurs et l’Asie 1 157 électeurs.

Pour le moment, les acteurs politiques, candidats à la présidentielle n’ont pas réagi à cette annonce de l’institution en charge d’organiser les élections et le référendum en Guinée.

Tout de même, faut-il le rappeler, l’actuel fichier électoral a mainte fois été décrié par les opposants et une partie de la Communauté internationale. Cette fois, est-elle la bonne, sachant que, dit-on, des experts de la CEDEAO y ont jeté un regard dessus ?

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune] Analyse de la lettre de Macron à Alpha Condé (Par Aliou Bah)

À travers sa lettre, le Président Emmanuel Macron semble avoir simplement pris acte d’une situation ...