Home / Actualité / Echos de nos régions / Présidentielle du 18 Octobre: Bantama Sow-Nana Télico, le duo gagnant pour Alpha Condé à Mamou

Présidentielle du 18 Octobre: Bantama Sow-Nana Télico, le duo gagnant pour Alpha Condé à Mamou

En séjour dans la préfecture de Mamou depuis le début de la campagne électorale, lancée en grande pompe le 18 septembre dernier, le ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow et Lansana Kourouma, alias « Nana Télico », ministre conseiller chargé de mission à la présidence de la République, forment un duo gagnant pour la victoire du président Alpha Condé, Candidat à sa propre succession à la présidentielle du 18 octobre prochain. Les deux hommes qui se succèdent à la tête du Directoire de Campagne du Candidat du RPG Arc-en-ciel au compte de la préfecture Cosmopolitique, sont en effet en ordre de bataille, pour obtenir plus de voix possible lors de cette joute électorale majeure.

Main dans la main, les deux politiques pilotent tranquillement avec sérénité leur campagne de porte à porte depuis plusieurs semaines maintenant. Très proche, les ministres Bantama Sow et Nana Télico rencontrent les sages, les religieux, les jeunes, les femmes, mais aussi les autres citoyens de Mamou dans l’unique but d’offrir des voix au Candidat du RPG Arc-en-ciel, le Pr Alpha Condé, lors de cette présidentielle.

Ce mercredi 07 Octobre 2020, les deux ministres étaient les hôtes des populations de Soloya-Bamba, un district de la Sous-préfecture de Dounet. Là-bas,  Sanoussy Bantama Sow et Lansana Kourouma ont communié avec les habitants de cette partie de la ville Carrefour.

Mais avant, des rencontres ont eu lieu dans la commune Urbaine de Mamou. Dans les jours à venir, ils entendent se déployer dans les sous-préfectures de Ourékaba, Kounkouré, Timbo, Saramoussaya, Timbo, ainsi d’autres pours séduire l’électorat de Mamou.

Ce lundi, le ministre Lansana Kourouma, patron de la société pétrolière  »Nana Télico » a été accueillit en fanfare à Télico, sa ville natale. Les habitants de Télico, promettent de voter utile « Alpha Condé » le 18 octobre 2020.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Tueries de manifestants en Guinée : Amnesty international accuse les forces de défense et de sécurité 

Des récits de témoins, des images satellites et des vidéos authentifiées et analysées par Amnesty ...