Home / Actualité / COCAN2025 / Prétendu détournement au COCAN : le ministre Bantama répond à ses détracteurs !

Prétendu détournement au COCAN : le ministre Bantama répond à ses détracteurs !

Alors que ces derniers temps, une information sur un prétendu détournement de 6 milliards GNF au Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN), affole la toile et l’actualité sportive de la Guinée, le ministre d’Etat, ministre en charge des Sports, de la Culture et du patrimoine historique a répondu ce vendredi 15 janvier 2021, à ses détracteurs.

A l’occasion d’une cérémonie de présentation des vœux du nouvel An des travailleurs du ministère des Sports, de la Culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, qui est par ailleurs, président du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations (COCAN 2025) en Guinée, a tenu à apporter des clarifications sur le prétendu détournement des six milliards.

Le ministre Bantama Sow, dans un langage aussi franc, précise que le COCAN 2025 relève de la Présidence de la République et donc pour faire sortir de l’argent, il faut se rassurer que l’argent aille exactement là où il est prévu.

Nous vous livrons ci-dessous un long extrait du discours du ministre Sow

Si vous avez constaté, l’élan du mégaprojet COCAN 2025 a été freiné compte-tenu de cette pandémie (Covid-19), les voyages ont été interdits et limités. Donc les partenaires qui veulent nous accompagner ne pouvaient pas se déplacer d’un point A vers un autre.

En parlant du COCAN, il y a eu ces derniers temps beaucoup de bruits pour ne rien. Il n’y a pas eu d’argents, il faut avoir de l’argent pour détourner. Six milliards, huit milliards ? Le journaliste qui a posté ça, si on porte plainte contre lui, les gens vont dire Monsieur le ministre laisser, vous êtes le cousin ou c’est le cousin à ma femme. Je pense que les guinéens devaient plutôt féliciter les membres du COCAN 2025. Parce qu’au moins, nous avons commencé à poser des actes. Au moins on a un siège équipé sur tous les plans. Au moins, on a effectué des missions à travers le pays. On a déplacé des Jets-privés pour envoyer des gens qui ont fait toutes les préfectures retenues pour la compétition. Les documents administratifs pour ses domaines, nous les avons. N’zérékoré, nous allons faire un village à Lola, tout comme à Yomou. Ça c’est un exemple, à Labé la même chose.

Aujourd’hui, aller au siège du COCAN à la cité chemin de fer, c’est le plus beau bâtiment de Conakry. Au moins reconnaissez cela. Ce qui est dommage chez nous, on ne prend que ce qui est mauvais, pas ce qui est bon. On ne dit jamais félicitation, nous vous encourageons. On dit non, ils ont détourné.

Le COCAN relève de la présidence de la République. Si un franc sort, cela est signifié dans le compte de la présidence de la République. Donc pour sortir un franc mon frère, il faut être sûr que l’argent va aller là où ça se doit. Mais les jours à venir, il n’y aura l’argent hein ! Et je rassure tous les guinéens une fois de plus, ce n‘est pas la première ou la deuxième fois que je le dis, le projet COCAN n’est pas pour Bantama. C’est pour tout le peuple de Guinée. C’est un mégaprojet qui va offrir un développement à tous les niveaux (…) Est-ce que les gens peuvent être pessimiste parce que c’est Bantama qui est là ? Pourtant dans nos textes, nous avons dit que nos portes et fenêtres sont grandement ouvertes. Toute personne qui sait qu’elle peut apporter quelque chose à la réussite de ce projet, sera la bienvenue. Je voulais faire cette mise au point. Il n’y a pas d’argents, mais il y aura l’argent dans les jours à venir. Mais pour le moment, aucun franc n’est sorti, vous pouvez vérifier, aller au trésor.

Problèmes de primes…

Depuis que nous sommes à la tête de ce département, il n’y a jamais eu problème de primes. D’ailleurs, on a payé des primes qu’on ne devait pas payer à un moment. Regardez la Tanzanie avec les U17, en passant par l’Egypte et maintenant, nous avons toujours réussi à faire voyager nos joueurs dans les conditions les meilleures. Vérifiez ! On a toujours mis des avions à la disposition de la délégation guinéenne. Les gens qui étaient en Tanzanie savent dans quelles conditions ils étaient logés, ceux qui étaient en Egypte le savent aussi et on les a ramené dans un vol spécial. Et hier les gens ont vu les conditions dans lesquelles l’équipe a quitté Casablanca pour Douala. Moi je pense que nous devons avoir l’union sacrée derrière nos équipes. Quand nos équipes sortent pour défendre le rouge-jaune-vert, c’est toute la Guinée (…) Certains parlent même du budget du CHAN 2021, ils ne savent pas comment est-ce que les conditions sont réunies, comment est-ce qu’ils sont logés. Les gens cherchent à mélanger Antonio et Bantama. Le courant passe très bien, très bien entre Bantama et Antonio. Les chercheurs de 1 million et 2 millions n’ont qu’à laisser comme ça, l’intérêt de la Guinée est dessus de Antonio et Bantama Sow.

Propos décryptés par Alpha Madiou BAH

(+224) 621 882 628

Ceci pourrait vous interesser

Rencontre Alpha-Mamadou Sylla et alliés: voici le mémo adressé au chef de l’État…

MEMO DU CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE LE PRESIDENT DE ...