Home / Actualité / Echos de nos régions / Projet de nouvelle constitution, Elections législatives : Comment l’opposition compte-t-elle barrer la route à Alpha Condé ?

Projet de nouvelle constitution, Elections législatives : Comment l’opposition compte-t-elle barrer la route à Alpha Condé ?

L’opposition guinéenne ira-t-elle aux prochaines élections législatives prévues le 16 février 2020 ? Les leaders issus de cette partie de la classe politique se sont retrouvés ce lundi 23 décembre 2019, au quartier général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), pour évaluer disent-ils, la préparation de scrutin déjà émaillé de dysfonctionnement.

Lors de cette rencontre, les opposants ont pris acte de l’annonce du Président de la République, qui a récemment via une adresse à la nation, annoncé officiellement un projet de Nouvelle Constitution. Selon l’opposition politique, une mascarade électorale en cours de préparation en Guinée.

« On est en train de préparer plutôt une mascarade électorale. D’abord, au niveau de la révision du fichier électoral, il y a eu l’enrôlement massif de mineurs, et il y a eu des obstructions sévères contre l’enrôlement des citoyens guinéens qui avaient le droit de se faire enrôler. Il est évident que fichier ne reflètera pas l’état du corps électoral guinéen. Des gens qui n’en ont pas le droit ont été massivement enrôlés, des gens qui ont le droit n’ont pas été autorisés à s’enrôler » a déclaré le chef de fil de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo dans son compte-rendu.

Les adversaires politiques d’Alpha Condé disent rejeter le fichier électoral issu du récent processus d’enrôlement, ayant été entaché d’irrégularités majeures.

« Nous avons décidé que nous ne pouvons pas participer et nous ne pouvons pas accepter qu’une élection basée sur ce fichier soit organisée parce qu’il ne reflétera pas la volonté de notre peuple, qui, au regard de nos lois, a le droit de choisir ses députés. Alors qu’est-ce qu’on va faire ? Bien entendu qu’on ne va pas boycotter. Nous allons empêcher que ses élections aient lieu, jusqu’à ce que les conditions d’un scrutin équitable, transparent et juste soient réunies » a indiqué le leader de l’UFDG.

Parmi ses conditions posées sur la table par les opposants avant toute participation aux législatives, le chef de fil de l’opposition, évoque devant la presse le fichier. Selon Cellou Dalein Diallo, l’opposition exige un fichier qui reflète fidèlement, l’état du corps électoral. Et que les guinéens qui ont le droit de voter soient inscrits, ceux qui n’en ont pas soient extirpés.

« Il faut que les élections locales soient achevées. Troisièmement, il faut qu’il y ait un président de la CENI, compétent, neutre, et impartial, capable de diriger cette importante institution » lance le principal opposant du régime Condé.

S’exprimant sur l’adresse à la nation du Président Alpha Condé, l’opposition politique a réaffirmé son opposition au projet de changement constitutionnel. Elle dit exiger pour participer aux élections, que le chef de l’Etat renonce à son projet.

« Le FNDC continuera sa lutte. Nous sommes tous membres du FNDC, pour s’opposer au changement de la constitution », avance-t-il.

Dans une large mesure, poursuit l’ancien Premier ministre, cette mascarade électorale en cours, a un lien étroit avec ce changement de constitution.

« Monsieur Alpha Condé veut faire la mascarade pour obtenir les 2/3 ou coupler les deux scrutins (les législatifs et le référendum ndlr). Nous ne l’accepterons pas », dénonce le candidat malheureux des élections présidentielles de 2010 et 2015.

Des leaders politiques que nous avons approchés, assurent que l’opposition pourrait prendre des décisions majeures dans les prochains jours. Un retrait des opposants au niveau des institutions constitutionnelles, est éminemment annoncé.

A suivre…

 

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Mali: Goodluck Jonathan à Bamako pour une possible levée des sanctions de la Cédéao

L’ancien président du Nigeria Goodluck Jonathan est arrivé mercredi 23 septembre à Bamako pour une visite de 48 ...