Home / Actualité / Echos de nos régions / Rapport d’Human Rights Watch sur les crimes en Guinée : le Gouvernement contre-attaque…(Copies)

Rapport d’Human Rights Watch sur les crimes en Guinée : le Gouvernement contre-attaque…(Copies)

Dans son dernier rapport sur la Guinée, Human Rights Watch, a dénoncé le recours à la force excessive sur les opposants à la  nouvelle constitution avant, pendant et après le double scrutin du 22 mars dernier, entrainant des morts d’homme.

Récemment, l’Organisation internationale de défense des droits de l’homme a relevé des cas d’arrestations d’opposants en cette période de crise sanitaire mondiale dont la Guinée n’est pas épargnée. Face aux accusations, Conakry vient de réagir. Dans une correspondance parvenue à notre desk central, le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection Civile demande des preuves à Human Rights Watch.

Dans cette correspondance de huit (8) pages, adressée à HRW, Damantang Albert Camara dit avoir été saisi d’un communiqué de presse paru sur le site de l’organisation le 29 avril dernier qui stipule : « les autorités (guinéennes) ont harcelé, intimidé et  procédé à l’arrestation arbitraire de membres et partisans de l’opposition au cours des dernières semaines, dans une atmosphère d’insécurité liée aux restrictions imposées dans le cadre de la lute contre la pandémie de Covid-19 ».

Merci de lire la suite ci-dessous…

Ceci pourrait vous interesser

Affaire 200 milliards : Silence, la présumée coupable trimbale plusieurs journalistes en justice

Au cœur d’un fort soupçon de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens, ...