Home / Actualité / Echos de nos régions / Rencontre Opposition-Soglo et Goodluck Jonathan: le compte-rendu de Cellou Dalein Diallo

Rencontre Opposition-Soglo et Goodluck Jonathan: le compte-rendu de Cellou Dalein Diallo

Face à la crise qui s’enlise en Guinée, une délégation de Natural Democratic Institut (NDI) sejourne depuis plusieurs heures à Conakry. Après avoir rencontré la société civile hier lundi, ce mardi, les anciens présidents du Nigéria et du Bénin ont rencontré les leaders de l’opposition guinéenne dans un hôtel chic de Kaloum. Objectif : évoquer bien sûr la situation politique née du projet lié à l’adoption d’une nouvelle constitution, du non parachèvement du scrutin communal de février 2018, et de la tenue des élections législatives de février 2020.

La rencontre entre les anciens présidents Nicephore Soglo et Goodluck Jonathan avec les opposants guinéens ce mardi 10 décembre 2019, a été l’occasion pour parler de la situation qui prévaut en Guinée. Cela, de l’avis du chef de file de l’opposition, tout simplement parce que le pays est en crise depuis bientôt 10 ans. Mais surtout depuis les élections locales. Une crise sérieuse selon Cellou Dalein Diallo, avec la promotion du troisième mandat.

 »Vous assistez à des manifestations réprimées dans le sang. Tout ça a préoccupé la communauté internationale. Donc elle a cru devoir envoyer ici des sages, deux anciens présidents pour essayer de savoir ce qui se passe et peut-être ils vont envisager des démarches et des initiatives visant à sortir la Guinée, de la crise. Parce que quand même nous sommes membres de la CEDEAO. Et ensuite, par leur présence, ils prouvent qu’après la présidence il y a une vie, on a des honneurs, de la considération, des responsabilités qui sont très exaltantes. Ils sont venus et nous ont écoutés. Naturellement, on n’a pas manqué de leur faire part de nos préoccupations, des divergences qui existent entre le pouvoir et nous » a indiqué à la presse l’opposant de Dalein.

Le non achèvement des élections locales, leur mauvaise organisation et l’affaire du troisième mandat étaient des sujets phares de cette imminente rencontre.

Selon le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), la délégation du NDI semble être au courant de ce qui déroule en ce moment dans le pays dirigé par Alpha Condé, appelé autre fois d’opposant historique par la France.

 »Ce sont des africains patriotes visiblement qui souhaitent contribuer à l’encrage de la démocratie et de l’État de droit » a souligné l’ancien Premier ministre du régime Lansana Conté.

Lors de cette rencontre, l’opposition dit avoir fourni toutes les informations nécessaires à la délégation sur la situation précaire de la Guinée.

 »C’est à eux de voir, on ne peut pas anticiper. Ils sont venus dans le cadre d’une série de consultations. On leur a donné toutes les informations dont on dispose. Je suis convaincu qu’ils vont rencontrer les autorités. Après ça ils décideront de ce qu’il y a lieu de faire. Des oreilles très attentives, je ne pense pas seulement qu’ils sont là en leur nom.

Ils sont là au nom d’une bonne partie de la communauté internationale. Je pense qu’après avoir pris connaissance de la lecture que chacun fait de la situation, puisque vous avez écouté la société civile, les membres du Fndc, aujourd’hui ils ont écouté les partis politiques membres du FNDC, ils vont écouter le pouvoir, ils ne manqueront pas de faire des propositions » a confié le farouche opposant au pouvoir d’Alpha Condé.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Reprise du championnat national: la Ligue pro fait des annonces…

Communiqué de Presse Réunion Extraordinaire du Bureau Exécutif de la LGFP Le Bureau Exécutif de ...