Home / Actualité / Ministère des Sports / Retraite de Kindia : le ‘’message-vérité’’ du ministre Oyé Guilavogui aux acteurs sportifs…

Retraite de Kindia : le ‘’message-vérité’’ du ministre Oyé Guilavogui aux acteurs sportifs…

En présidant l’ouverture des travaux de la retraite sportive ce vendredi 21 mai 2021, dans la commune urbaine de Kindia, dont l’initiative est du Ministère des Sports, le ministre d’État, en charge de l’Environnement, des Eaux et forêts a tenu un discours-vérité devant les acteurs des différentes disciplines sportives représentant les 32 fédérations conviées à cette rencontre. Mohamed Oyé Guilavogui, puisqu’il s’agit de lui, a lancé un message fort à l’endroit desdits acteurs.

Avant de s’adresser aux acteurs sportifs, le ministre Oyé Guilavogui a d’abord remercié le département en charge des Sports pour le choix porté sur sa personne comme président d’honneur des journées de réflexion sur le Sport.

« Je voudrais tout d’abord m’acquitter d’un devoir, celui de remercier le ministère en charge des Sports, de m’avoir choisi pour présider les journées de réflexion sur le Sport, qui est une première dans notre pays. Également, vous me permettrez de féliciter et remercier les autorités administratives de Kindia, pour l’accueil réservé à cette forte délégation, en témoigne le ministre d’État, Sanoussy Bantama Sow. C’est le lieu également de vous rappeler que dans le projet de société du président de la République, le Pr Alpha Condé, le Sport occupe une place privilégiée pour la facilitation de l’insertion de la jeunesse dans les activités socioculturelles. Je remercie également le ministère des Sports d’avoir pensé et réfléchi pour l’organisation de ses journées sur le Sport’’, s’est réjoui le natif de Kindia.

Pour lui, ses journées de réflexion sont une opportunité qui est offerte aux acteurs du Sport en Guinée.

‘’Saisissez l’opportunité, c’est le moment de se dire la vérité, si nous voulons que le Sport d’hier revienne plus fort aujourd’hui. C’est le moment de regarder dans le rétroviseur, procéder à des diagnostics très sévères, qu’on se dise la vérité. Pourquoi ça ne marche pas ? Pourquoi ça marchait avant et pourquoi ça n’a pas continué ? Il faut qu’on ait le courage de se parler. L’espace là est ouvert pour ça. J’aime bien citer Desmond Tutu lors de la réconciliation nationale en Afrique du Sud quand il disait : ‘’s’il est vrai que la vérité fait mal, mais le silence tue ». Nous sommes tous coupables. Nous savons tous ce qui se passe dans le milieu du Sport en Guinée, tout le monde regarde avec pacificité, ce n’est pas normal. Il a fallu que le ministre d’État, le ministre Bantama Sow qui n’est pas à son premier séjour, désigné par le chef de l’État pour conduire la destinée du Sport dans notre pays, compte tenu de son efficacité et de sa vision générale, je l’en félicite très chaleureusement.

L’espace vous est réservé aujourd’hui pour que vous vous parliez les yeux dans les yeux, en face, dites toutes les vérités aujourd’hui et demain pour que finalement, notre Sport retrouve sa place d’entan. On arrive pas à comprendre. Nous sommes qualifiés dans toutes les organisations  internationales sportives, mais c’est pour arriver à un bout, jamais au bout final, pourquoi ? C’est le lieu de le dire. En tout cas, l’État à travers le ministre des Sports a déjà ouvert l’espace pour vous. Nous restons convaincus qu’à la sortie de ses journées, nous allons connaître les meilleurs Sports dans le monde en Guinée. Nous sommes également convaincus qu’avec le leadership du ministre d’État, Bantama Sow, sur lequel tout l’espoir du gouvernement repose, ce qui explique sa longévité dans le Gouvernement et cette position qu’il occupe aujourd’hui’’, a-t-il lancé.

En ce qui concerne l’engagement de l’État auprès de ses partenaires sportifs, le ministre Guilavogui rassure que celui-ci prendra toutes les dispositions, comme toujours d’ailleurs, pour honorer les conclusions qui seront tirées au sortir des journées de réflexion sur le Sport.

‘’Le gouvernement me charge de vous dire : qu’à la sortie de ses journées, l’État de son côté, prendra la mesure de la chose, les conclusions qui seront tirées aujourd’hui et demain, côté État, seront rigoureusement respectées et vous serez accompagnés. C’est une bataille qui est ouverte. Saisissez l’opportunité, si jamais vous sortez de ses journées, et que les vérités ne soient pas dites, soyez sûr et certains, que ce n’est pas un autre qui va venir relancer le Sport en Guinée’’ a averti le ministre Oyé Guilavogui, qui dit à qui veut l’entendre, que le ministre Sanoussy Bantama Sow est l’espoir du Gouvernement dans le secteur des Sports.

‘’Nous n’avons pas d’autres espoirs que l’espoir qu’on porte sur le ministre d’État, Bantama Sow. Il est le premier sportif à cause de son âge. Nous, nous ne pouvons plus jouer au football, ni au Basket-ball ou au Volley-ball, ce n’est pas pour rien donc que notre espoir repose sur lui. Je sais au nom du Gouvernement, compter sur votre engagement personnel et sur votre professionnalisme’’, a-t-il invité.

Les travaux de cette retraite Sportive de Kindia prendront fin ce samedi 22 mai 2021, dans la ville des agrumes.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

Depuis Kindia

Ceci pourrait vous interesser

Consultations nationales : voici le mémo du SPPG adressé au CNRD

 Monsieur le Président du CNRD, Pour la réussite de la transition dans le domaine de ...