Home / Actualité / Echos de nos régions / Symposium transports africains : le plaidoyer du ministre d’Etat Aboubacar Sylla

Symposium transports africains : le plaidoyer du ministre d’Etat Aboubacar Sylla

En prélude à la tenue d’une table-ronde, le symposium des transports routiers et de la mobilité urbaine s’est ouvert, ce mercredi, 04 décembre 2019 dans un réceptif hôtelier de la place, sous la présidence de monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des Transports.

Réunissant des membres du Gouvernement et des membres du Cabinet présidentiel, des représentants du corps diplomatique et consulaire accrédité en République de Guinée, des partenaires bi et multilatéraux, des bailleurs de fonds ainsi que des cadres de l’administration publique, le symposium a, au cours de ces travaux, mis en relief le contenu des projets prévus par le Plan de Déplacements Urbains et le Plan de la Stratégie Routière.

Soutenue par une dizaine de projet, depuis la réforme du plan de circulation dans la capitale jusqu’à la mise en œuvre de nouveaux moyens et systèmes de transports, le Plan de Déplacements Urbains est conçu pour être l’alternative aux défis de mobilité de Conakry et sa périphérie.

Quarante-neuf projets au total eux, portent le Plan de Stratégie Routière qui lui, expose les perspectives de développement et de modernisation du réseau routier guinéen en vue de répondre à l’importante demande de mouvements des personnes et des biens.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre d’Etat a salué les nombreux progrès réalisés par le secteur des transports dans le cadre de l’assistance technique financée par l’Union Européenne, notamment le renforcement du cadre institutionnel, légal et règlementaire des Transports et a invité les bailleurs de fonds à la mobilisation des ressources pour la réalisation des projets : « A la suite de ces progrès importants intervenus en faveur du dispositif institutionnel, légal et règlementaire, il convient aujourd’hui, de travailler sur le volet de la mise en œuvre des différentes infrastructures et des moyens dont la réalisation demeure, un impératif crucial pour le développement et la modernisation des transports. Je nourris l’espoir que les différentes présentations prévues au cours de ces activités sur ces projets et les débats auxquels elles aboutiront, permettront de susciter l’intérêt de tous les participants, notamment des bailleurs de fonds en vue de la mobilisation des ressources pour leur financement ».

Ce symposium est le déclic à un vaste plaidoyer qui se poursuivra en mars prochain, à l’occasion de la table ronde, auprès des bailleurs de fonds en vue de la réalisation de projets qui ambitionnent de développer et de moderniser les infrastructures de transports et de fluidifier le trafic.

La Cellule de Communication du Ministère des Transports

Ceci pourrait vous interesser

Quand le FNDC, joue avec le peuple !

Le FNDC ou ce qu’il en reste, puisqu’il ne semble pas se rendre compte qu’il ...