Home / Actualité / Economie / Tribune- Du Franc CFA à l’Eco : beaucoup de questions qui méritent d’être répondues

Tribune- Du Franc CFA à l’Eco : beaucoup de questions qui méritent d’être répondues

Alors que l’Eco était pressentie être la monnaie de la CEDEAO, soudainement elle se trouve appropriée par l’UEMOA. Cette action mérite une interrogation : est ce une volonté pour le Franc CFA qui devient Eco de ratisser large en y impliquant toute la CEDEAO ? Quel est l’avenir de l’Eco prévue par la CEDEAO ? Ou encore est ce une étape pour l’Eco afin de l’expérimenter pour mieux l’articuler dans l’espace CEDEAO ? Le Nigeria accepterait-il cette monnaie qui semble être le propre des pays de l’espace UEMOA ?

En tout cas, ce remplacement du Franc CFA à l’Eco semble se faire dans la précipitation si l’on se réfère aux pratiques antérieures telles que celles de l’Euro. En effet, avec l’Euro, des traités ont été signés et ratifiés par les peuples ou l’Assemblée Nationale des pays membres pour marquer l’adhésion populaire à cet élément de souveraineté qui est la monnaie. Le traité de Maastricht a été signé puis ratifié par les pays pour passer du Franc Français et des autres monnaies européennes à la monnaie unique l’Euro. Quel est ce traité signé par les pays membres de l’Eco ? La CEDEAO accepterait elle qu’on lui arrache ce bijoux financier qu’elle a longtemps chéri ?

Toutes ces questions non élucidées ne rassurent pas un lendemain meilleur pour cette monnaie dont l’objectif serait de mettre fin à la colonisation monétaire. Est ce possible avec l’Eco ? Attendons pour voir !

 

Par Fodé Baldé

 

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée: la mouvance présidentielle félicite Alpha Condé pour sa victoire

Déclaration- La majorité présidentielle se félicite et se réjouit du bon déroulement de l’élection présidentielle ...