Home / Actualité / Economie / Vers la hausse du prix du carburant à la pompe : Tibou Kamara précise… 

Vers la hausse du prix du carburant à la pompe : Tibou Kamara précise… 

Les guinéens vont assister dans les prochains jours une haute du prix des prix des produits pétroliers à la pompe. L’annonce faite par le chef de l’Etat et son premier ministre, a été réitérée ce mercredi 19 mai 2021, par le ministre d’Etat, Conseiller personnel du président de la République et porte-parole du Gouvernement, Tibou Kamara, chez nos confrères de FIM FM, dans l’émission  »Mirador ».

Le Ministre d’État, en charge de l’industrie et des PME a tenté de justifier cette éventuelle augmentation du litre du carburant à la pompe. Selon Tibou Kamara, c’est une décision gouvernementale qui a été ajournée, reportée parce que le chef de l’État ne voulait pas que cette augmentation du prix du carburant coïncide avec le mois saint de ramadan.

“Je pense que ce n’est jamais la volonté et le choix d’un gouvernement à procéder à l’augmentation du prix du carburant. Si nous avions le choix, nous l’aurions pas fait. Et, ce n’est pas un phénomène qui dépend de la seule volonté du gouvernement malheureusement mais qui tient compte du cours normal du baril qui peut être connu de tous. Je pense qu’il n’y a pas eu de baisse drastique du prix du baril à l’international pour le justifier. Je pense qu’un réajustement des prix à la hausse s’impose. Je vous ferai remarquer que c’est une décision gouvernementale qui a été ajournée, reportée parce que le chef de l’État ne voulait pas que cette augmentation du prix du carburant coïncide avec le mois saint de ramadan”, a déclaré le porte-parole du Gouvernement, qui précise aussi que chaque jour que l’augmentation n’est pas faite, c’est une perte pour le trésor  »et aujourd’hui, le carburant est subventionné et c’est autant de manque à gagner pour l’État ».

Alors qu’une éventuelle augmentation du prix des produits pétroliers à la pompe est vivement critiquée par l’opposition, la société civile et certains citoyens, Tibou Kamara jure que cette probable décision est une nécessité et une recommandation des partenaires techniques et financiers de la Guinée.

“Je pense qu’on ne peut parler de mesure impopulaire dans la mesure où cette mesure de flexibilité des prix est un accord avec les partenaires sociaux”, jubile le conseiller personnel d’Alpha Condé.

En terme claire, insiste-t-il, “si le prix augmente, les prix augmentent, si le prix baisse, les prix baissent. Donc, ce n’est pas une décision unilatérale, c’est une décision prise auparavant avec les partenaires sociaux, c’est également une recommandation de nos partenaires techniques et financiers”, dira-t-il chez nos confrères de Mirador.

Pendant ce temps, la société civile guinéenne (FNDC) affutent les armes! Le front anti troisième mandat a décidé d’inverser de tendance en réorientant sa stratégie dans la lutte sociale. Abdourahmane Sanoh et Cie promettent de faire bloc à toute éventuelle augmentation des prix du carburant à la pompe.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Justice : l’activiste Mamadou Alpha Diallo condamné pour “outrage à agent”

Le jeune activiste de la Société  civile guinéenne, Mamadou Alpha Diallo, a été condamné mardi 15 ...