Home / Actualité / Politique / Alliance politique autour de Mamadou Sylla : une charte signée par plusieurs partis d’opposition

Alliance politique autour de Mamadou Sylla : une charte signée par plusieurs partis d’opposition

La Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée (CORED) voit jour en Guinée. Une nouvelle alliance politique, à sa tête le polico-homme d’affaires Mamadou Sylla.  Les membres, qui se sont réunis ce mercredi 09 juin 2021, ont procédé à la signature d’une charte à Dixinn, chez le chef de file de l’opposition.

En tout, ce sont 15 formations politiques de l’opposition qui ont adhéré à l’idée de cette charte devant les régir, selon nos premières informations. Elhadj Mamadou Sylla (UDG), Fodé Mohamed Soumah (GECI), Mamadou Baadiko Bah (UFD), Bah Oury (UDRG), Dr Makalé Traoré (PACT), Hadja Makalé Camara (FAN), Dr Faya Millimouno (BL), Siaka Barry (MPDG), Bouya Kouyaté (UDIR), Aboubacar Soumah (GDE), Me. Pépé Koulemou (ARN), Laye Souleymane Diallo (PLP), Aboubacar Diallo (ADPG), et la NG de Cissé, forment ainsi ce bloc de l’opposition, sans les gros bonnets tels que l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, l’UFR de Sidya Touré et le PEDN de Lansana Kouyaté.

D’après Laye Souleymane Diallo du PLP, cette nouvelle alliance politique, veut construire une majorité politique suffisamment représentative des sensibilités qui structurent la société guinéenne pour atteindre leur objectif politique et de faire prospérer une opposition crédible, constructive et responsable.  »La CORED, prône en toutes circonstances, de privilégier le débat contradictoire et le dialogue politiqie pour trouver les meilleures voies qui permettront d’enraciner la démocratie dans les mœurs et au niveau de la gouvernance en Guinée », dira-t-il.

D’ailleurs, dit-il, elle se fixe pour objectif entre autres de : chercher par un dialogue constructif, inclusif, responsable à promouvoir une sortie de crise durable et efficace; Engager la Guinée dans les réformes institutionnelles…Rénover le système électoral aussi bien les organes de gestion du processus …; Rendre l’administration publique et territoriale neutre ; Veiller à respecter et à promouvoir les droits de l’homme; Promouvoir les fondements de l’Etat de droit et de la justice.

Pour l’heure, seuls les partis NG et le Bloc Libéral n’ont pas signé cette charte. Selon nos informations, Faya Millimouno est attendu dans les prochaines heures à Conakry.

Cette alliance voit jour alors qu’un imminent dialogue politique et social profile à l’horizon. Et, malgré la marche vers le processus tant souhaité, l’opposition reste divisée sur la question de participation ou non.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: ce que l’on sait de l’organigramme du CNRD

En Guinée, parmi les multiples questions qui restent en suspens depuis le coup d’État qui ...