Home / Actualité / UA / Alpha Condé à ses pairs du continent : “ quand l’Afrique parle d’une seule voie…”

Alpha Condé à ses pairs du continent : “ quand l’Afrique parle d’une seule voie…”

Le chef de l’Etat guinéen a participé mardi à une réunion virtuelle du comité des chefs d’Etat et de gouvernement sur le changement climatique. Cette rencontre a permis aux dirigeants africains de faire des projections sur la 26e Conférence des parties (COP) prévue du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow au Royaume-Uni. Le président de la République, a, à cette occasion, rappelé les avancées enregistrées dans le domaine de la protection de l’environnement en Afrique.

Pour Alpha Condé, pendant la 21e Conférence des parties (COP), il y avait deux décisions sur le climat et l’énergie. Il rappelle qu’en commun accord, il a été créée l’initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables (AREI), fondée et dirigée par l’Afrique afin d’accélérer, d’intensifier et tirer les potentialités énormes du continent en matière d’énergies renouvelables.

“Nous avons prévu d’obtenir 10 Gigawatts entre 2016 et 2020. Nous avons atteint cet objectif 5 mois avant. Ce qui prouve que lorsque l’Afrique parle d’une seule voix, nous réussissons toujours. La deuxième phase, c’est 2020-2030, les 300 GW qui exigent 500 milliards de dollars d’investissement nécessaires’’, rappelle le dirigeant guinéen, qui déclare à ses pairs, qu’il est très important “que nous continuons sur cette voie pour que nous puissions éclairer l’Afrique”. Et, poursuit-il, “nos enjeux, c’est l’industrialisation verte, la transition énergétique, le besoin d’un cadre de bonne conduite pour des infrastructures durables’’.

Le locataire du palais Sékhoutouréya asssure aussi qu’il est extrêmement important que l’Afrique construise la dimension verte et bleue comme étant transversale. Selon l’ancien président en exercice de l’Union Africaine, le continent noir doit optimiser les avantages des plans de relance en focalisant notre attention sur des domaines qui favorisent à la fois la durabilité budgétaire et environnementale.

‘’Nous devons aussi intégrer les objectifs de changement climatique dans toutes les stratégies de planification et les investissements tout en adressant les questions de sécurité alimentaire et du développement local’’, plaide-t-il avant de rassurer que ‘’la Guinée s’engage fermement sur cette voie en ayant intégré l’environnement dans sa nouvelle Constitution’’.

Par ailleurs, le dirigeant guinéen se dit plus que jamais convaincu que quand l’Afrique parle d’une seule voie, elle réussie toujours.

“Quand l’Afrique parle d’une seule voie, nous réussissons. Nous comptons donc sur le président Cyril Ramaphosa pour porter la parole de l’Afrique pour qu’à la COP, nos préoccupations soient prises en charge”, lance le président Condé, qui appelle également à une offensive du continent.

“Nous devons être à l’offensive et avoir notre propre programme et cesser d’être des demandeurs, mais nous devons exiger plus. Parce que l’Afrique ne participe qu’à peine 4% d’émission de gaz. Donc, il est extrêmement important que nous nous défendions de façon sérieuse’’, persiste Alpha Condé, s’adressant à ses pairs du continent.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Paris : Sidya Touré échange avec Eddie Komboigo, chef de file Burkinabé

L’opposant Sidya Touré poursuit sa mission à Paris. Ce samedi 12 juin 2021, dans la capitale ...