Home / Actualité / Economie / Alpha Condé assure que ‘’des armes, la drogue, les produits périmés…’’ entrent illégalement en Guinée

Alpha Condé assure que ‘’des armes, la drogue, les produits périmés…’’ entrent illégalement en Guinée

C’est une révélation faite par le président Alpha Condé d’il y a quelques jours. Le chef de l’Etat qui présidait une cérémonie d’inauguration du guichet unique du commerce et l’installation des scanners au Port Autonome de Conakry (PAC), a titillé vertement les travailleurs du Port Autonome de Conakry.

Après avoir annoncé la fermeture de plusieurs sociétés de transits qui favoriseraient la fraude et le trafic de produits prohibés, Alpha Condé a promis de mettre fin à plusieurs pratiques au Port Autonome de Conakry.

« Si nous avons fait le guichet unique du commerce et installé des scanners, c’est parce que nous avons constaté que tout le monde triche au port » a accusé le président Condé, avant de révéler qu’au Port de Conakry, des marchandises entrent de façon illégale.

« Quand j’ai fait venir les singapouriens qui sont très forts pour le guichet unique du commerce, à un moment donné, ils m’ont dit : Président, nous préférons renoncer parce qu’il y a trop d’obstacles, qu’ils ont constaté trop de résistants. Beaucoup de marchandises entrent de façon illégale : les armes, la drogue, les produits périmés, etc. J’espère que ces nouveaux scanners vont nous permettre de trouver même une aiguille dans les containers » a-t-il révèle.

Pour le chef de l’Etat, il ne suffit pas d’avoir des équipements les plus modernes de la quatrième révolution industrielle. Faudrait-il que les personnes qui sont concernées aient un comportement correct, assure-t-il. Or, enchaine-t-il, « il faut se dire la vérité. Au Port, tout le monde triche. Toutes les professions qui sont au Port trichent. Et nous devons faire en sorte que chacun d’eux se conforme désormais à la loi et respecte la réglementation. Il est certain qu’il y a des sociétés de transit que nous allons fermer. Je ne dis pas leurs noms aujourd’hui. Mais, vous le verrez très bientôt. Car, beaucoup de sociétés de transit, non seulement, ont servi de combines pour faire passer de mauvais contrats par la Guinée, mais aussi sont souvent complices de l’exportation de certaines marchandises interdites » a promis le premier président de la quatrième République.

Au-delà des menaces, Alpha Condé a également annoncé un audit complet dans le secteur portuaire, concernant certains opérateurs, à l’image dit-il, de ce qui se fait à l’aéroport.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Mort en détention de Mamadou Oury Barry : après les USA, l’UE aussi interpelle le Gouvernement

L’union européenne emboite les pas des États-Unis, suite au décès en détention du prisonnier politique ...