Home / Actualité / Echos de nos régions / Alpha Condé devant ses soutiens à Kindia : « si on n’a pas eu peur des Blancs, on aura peur de qui ? »

Alpha Condé devant ses soutiens à Kindia : « si on n’a pas eu peur des Blancs, on aura peur de qui ? »

Hôte des populations de Kindia ce lundi 06 Janvier 2020, le Président de la République n’a pas fait de cadeau à des opposants. Alpha Condé qui devait inaugurer plusieurs infrastructures réalisées par l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC), a de nouveau tancé ses adversaires, autrefois Premiers Ministres et Ministres sous l’ère Conté.

Rappelant le passé du pays qu’il dirige, Alpha Condé citera par exemple, l’ancien chef d’Etat Ivoirien, Houphouët. Ce dernier selon lui, avait émis le souhait de diriger la Guinée.

« Houphouët avait dit que si je pouvais faire un choix, j’allais être le président de la Guinée. Malheureusement nos cadres que le président Conté avait choisis, ont pris tout pour eux seuls mais ça, c’est terminé. Hier est déjà passé et hier ne peut plus revenir. N’ayons pas peur ! En 1958, c’est nous qui avons dit Non. Si on n’a pas eu peur des Blancs, on aura peur de qui ?”, s’est interrogé le locataire du Palais Sékhoutouréya, alors que ses opposants renforçaient leurs rangs à Conakry, et dans certaines villes du pays à l’occasion de la marche de l’Ultimatome du FNDC.

Alpha Condé a ensuite brandit des menaces avant d’attaquer. ‘’On n’acceptera pas que quelqu’un fasse la pagaille en Guinée. On ne provoque personne, mais on n’a peur de personne. Vive la Guinée, À bas les voleurs, À bas les menteurs, ils n’ont qu’à continuer à regarder derrière eux, nous on va de l’avant”, a averti le champion du RPG Arc-en-ciel, devant plusieurs citoyens de la ville des agrumes.

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Tierno Monénembo – « Statues, héros : et si nous, Africains, balayions devant notre porte ? »

CHRONIQUE. La récente séquence autour des statues dit beaucoup de choses des contradictions de l’Afrique. ...