Home / International / Afrique / Arrestation de Sonko : intense manifestation à Dakar, soutiens et alliés s’activent…

Arrestation de Sonko : intense manifestation à Dakar, soutiens et alliés s’activent…

L’opposant Sénégalais Ousmane Sonko a été arrêté mercredi, pour trouble à l’ordre public, alors qu’il tentait de rallier le tribunal de Dakar. Il a été directement placé en garde à vue à la Section de recherches de la gendarmerie. Une situation que son avocat Me Massokhna Kane qualifie de « kidnapping ».

Le véhicule d’Ousmane Sonko qui se rendait à sa convocation dans le bureau du juge du 8e cabinet a été immobilisé pendant un bon moment par les gendarmes. Le leader de Pastef a été finalement arrêté par la brigade de recherche pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, selon son avocat Me Bamba Cissé.

« C’est un kidnapping. Ils ne pouvaient pas faire autrement, puisque leur projet sur le dossier du viol est tombé à l’eau », fulmine Me Kane qui réagissait sur la Sené Tv.

L’avocat a saisi l’occasion pour dénoncer avec la dernière énergie les agissements de nervis du pouvoir armés d’armes blanches et sous escorte policière.

« Ce qui est inadmissible et intolérable, c’est que des nervis se pavane dans les rues sous l’escorte de la police. C’est du jamais vue dans ce pays. Quoi qu’il advienne des agissements de ces nervis, l’Etat sera responsable. C’est une milice de l’État », martèle-t-il.

Après l’arrestation de Ousmane Sonko, des manifestants ont décidé d’affronter les forces de l’ordre. A Dakar, de vifs affrontements ont lieu à la Colobane, près de la Section des Recherches. Le leader de Pastef, Ousmane Sonko a reçu le soutien de ses militants, et sympathisants, mais aussi de certains leaders politiques dont il entretien une étroite relation.

Selon Rfi, des rassemblements de partisans tout au long de la route sont tenus à bonne distance par les forces de l’ordre. Certains ont notamment été dispersés par les éléments du GIGN. Le dispositif sécuritaire est très important, tant au palais de justice que sur le parcours.

C’est d’ailleurs le parcours emprunté par le député qui est à l’origine de son arrestation. Suite à un différend avec la préfecture sur le trajet à emprunter, le véhicule d’Ousmane Sonko a été immobilisé. Puis la tension est montée avec les partisans rassemblés à cet endroit, ce qui a conduit à l’arrestation. « C’est ce qui était recherché », a affirmé l’un de ses avocats.

Ainsi, après l’appel de Malick Gakou à une mobilisation pour soutenir le leader de Pastef dans son combat, c’est au tour de Barthelemy Dias de lui apporter son soutien.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Baccalauréat session 2021 : le MENA livre le bilan de la deuxième journée 

Le MENA se félicite de la rigueur de tous les délégués et de certains surveillants ...