Home / Actualité / Politique / Bah Oury titille les leaders des forces vives : ‘’Ils ont rendu un très mauvais service au pays’’

Bah Oury titille les leaders des forces vives : ‘’Ils ont rendu un très mauvais service au pays’’

Le président du parti UDRG s’est prononcé ce vendredi, 13 Octobre 2023, sur l’actualité politique de la Guinée, en cette période de crise, dans une transition dont la conduite divise les Guinéens. Chez nos confrères de FIM FM, Bah Oury s’est attaqué aux acteurs membres des forces vives de la Nation.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale sous le régime de feu général Lansana Conté, a d’abord donné son point de vue sur la suite des mémorandums adressés à la junte au pouvoir.

‘’De façon formelle, il n’y a pas eu de réponse. Cela veut dire que de manière officielle, les autorités de la transition indiquent par rapport à telle situation, voilà où est-ce que nous en sommes, voici les mesures qui sont prises et voici le délai imparti pour que cela soit fait. Mais peut-être qu’il y a d’autres aspects qui nécessitent d’être clarifiés avant que ça ne soit une réponse officielle. Mais je crois que pour une bonne gouvernance, il est bon que le peuple guinéen soit régulièrement informé des étapes et des contraintes qui se posent à la réalisation de certains aspects du chronogramme’’, a estimé Bah Oury.

Considéré comme étant un allié de la junte au pouvoir, le leader de l’UDRG pense que la classe politique n’a pas été à la hauteur après le 5 septembre.

‘’La classe politique guinéenne n’a pas été à la hauteur de la situation après le 5 septembre, on n’a pas mis le pays en avant, les intérêts majeurs stratégiques. Certains ont mis leurs intérêts personnels au premier rang. Mais comment peut-on du jour au lendemain considérer un régime de transition comme étant un adversaire ?’’, s’interroge-t-il.

Mieux, il continue en disant que ‘’dans le cadre d’une transition, il n’y a pas d’opposition, il n’y a pas de majorité, c’est la recherche d’un consensus à travers des structures permettant que ce consensus puisse prévaloir avec toutes les tendances possibles. Mais d’emblée, certains ont refusé systématiquement d’aller dans cette démarche.’’

Poursuivant, l’ancien vice-président de l’UFDG estime que des acteurs politiques guinéens ont rendu un mauvais service au pays.

‘’Certains se sont opposés à un adversaire déclaré du processus en cours. Ils ont une part grande de cette cristallisation de ce schéma. Ils se reconnaissent à travers les forces dites Vives de Guinée. Ça, c’est une responsabilité qui est politique, ils ont rendu un très mauvais service au pays’’, a-t-il accusé.

 

M. FOFANA,

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: La CNROC invite le peuple à ne pas reconnaitre le CNRD et toutes les institutions de la transition, au-delà du 31 décembre 2024 (Déclaration)

La Coalition Nationale pour le Retour à l’Ordre Constitutionnel (CNROC), a tenu ce samedi, 18 ...