Home / Actualité / Gouvernement / Bantama sur la dissolution de l’Assemblée nationale : ‘’Cette question n’est pas à l’ordre du jour au RPG Arc-en-ciel’’

Bantama sur la dissolution de l’Assemblée nationale : ‘’Cette question n’est pas à l’ordre du jour au RPG Arc-en-ciel’’

Alors que des voix se lèvent depuis plusieurs jours pour faire des propositions de sortie de crise dont l’une concerne essentiellement la question de dissolution de l’Assemblée nationale issue du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier, le ministre d’Etat, en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique vient d’apporter une précision non des moindres ce samedi 21 novembre 2020 au siège du parti au pouvoir. C’était en marge d’un point de presse.

Ce membre influent du bureau politique national du RPG Arc-en-ciel dit à qui veut l’entendre, que la question de la dissolution de l’Assemblée nationale n’est aucunement à l’ordre du jour au sein de leur formation politique.

« Nous apprenons par voie de presse, la volonté de certaines personnes de la dissolution de l’assemblée nationale. Cette question n’est pas à l’ordre du jour au RPG Arc-en-ciel. Seul le président de la République a le pouvoir de dissoudre l’assemblée nationale en prenant compte des lois de la République » a précisé le tout puissant ministre d’Etat du régime d’Alpha Condé.

Selon Sanoussy Bantama Sow, la direction nationale du parti réitère son soutien au président de l’assemblée nationale, Amadou Damoro Camara et tous les députés du RPG Arc-en-ciel, ainsi que ceux issus des partis alliés.

« Mais, s’il y a des députés qui veulent démissionner, c’est leur droit. Cette assemblée nationale est issue de la volonté du peuple de Guinée et des militants du RPG Arc-en-ciel », prévient l’enfant de Mamou, la ville Carrefour.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Affaire détournement de 20 millions d’euros : le Gouvernement prend position et parle de diffamation

Le Gouvernement guinéen vient de donner sa position sur l’affaire supposée de détournement de plus ...