Home / Actualité / Politique / Bicéphalisme à la NGP: Oumou Kadé Soumah, la désormais rivale de Badra Koné

Bicéphalisme à la NGP: Oumou Kadé Soumah, la désormais rivale de Badra Koné

Le mouvement politique du jeune vice-maire de la Commune de Matam se déchire. À l’origine de la fissure, le soutien ou non de la candidature de l’opposant Cellou Dalein Diallo, créant ainsi deux camps rivaux qui s’accusent mutuellement.

Désormais, après des sorties controversées des membres de ce mouvement politique, deux blocs sont créés. Le camp de Badra Koné et celui de Oumou Kadé Soumah, nouvellement élue présidente du mouvement politique.

Dans une déclaration dont copie est parvenue à notre rédaction, la Nouvelle Génération Politique  »NGP » annonce avoir investi Oumou Kadé Soumah présidente d’audit mouvement politique, le dimanche dernier.

Voici la déclaration de la nouvelle élue...

Ce Dimanche 1er novembre 2020, s’est tenue une Assemblée Générale Extraordinaire de la Nouvelle Génération Politique ” NGP”. Elle a réuni les membres du mouvement et ses sympathisants. A l’ordre du jour était inscrit :  l’élection de la nouvelle équipe dirigeante.

A l’unanimité des membres présents, j’ai été, moi Oumou Kadé Soumah , élue comme Présidente de la NGP. Un grand honneur ! Une grande responsabilité pèse désormais sur mes épaules. Je remercie mes camarades de la NGP pour la confiance qu’ils ont placée en ma modeste personne. Je leur promets intégrité, fidélité et dévouement aux valeurs de la NGP. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de leurs espérances .

Je ne ménagerai aucun effort pour la réalisation des objectifs que nous redéfinirons  mes collègues et moi pour redynamiser la NGP et faire rayonner sa cause . Le combat pour l’alternance démocratique   sera poursuivi. Nous travaillerons pour l’émergence d’une nouvelle classe politique soucieuse de la paix et du développement, compétente et audacieuse. Cette nouvelle classe politique ne sera pas celle-là qui prête allégeance à un homme, mais à la République de Guinée. Nous n’allons pas entretenir de conflits intergénérationnels. Au contraire nous allons rassembler les femmes et hommes de tous les âges, sans considérations de religions et d’ethnies, autour des valeurs de la justice, de la paix, du combat des idées. Aussi autour des valeurs de la République.  Nous œuvrerons à ce que la NGP participe à la conquête et l’exercice de développement du pays .

Je serai la présidente du rassemblement. Je lance un appel aux Guinéennes et Guinéens d’où qu’ils soient de se mettre en rapport avec moi et de rallier la NGP. Chacune, chacun y trouvera sa place et les compétences seront valorisées.  Je serai la Présidente qui œuvrera à l’éclosion du leadership jeune et surtout féminin. Les jeunes et surtout les jeunes femmes, les portes de la NGP vous sont ouvertes. Je serai la Présidente de l’ouverture et qui œuvrera à la collaboration avec les autres mouvements et formations politiques afin de contribuer à libérer notre pays dans la niaiserie à l’heure dans notre société.

Vive la République !
Vive la NGP !

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : malgré son interdiction, l’UFDG et ses alliés maintiennent leur manifestation…

Le bras de fer est inévitable en Guinée entre l’opposition qui dénonce les arrestations, tueries ...